Samsung a publié son navigateur mobile sur le Google Play Store. Il peut maintenant être installé sur les smartphones de Google. Un moyen pour le coréen de concurrencer Google là où ça fait mal : sur les revenus de la publicité mobile.

Samsung veut-il se lancer en concurrence frontale avec Google Chrome sur Android ? Le géant coréen vient de publier sur le Google Play Store, son propre navigateur sous le nom « Samsung Internet Beta ».

Pour le moment, l’application n’est compatible qu’avec les appareils Samsung Galaxy et les Google Nexus sous Android 5.0 Lollipop ou une version plus récente. Le Google Pixel et le Google Pixel XL sont également compatibles.

 

Un navigateur qui fera mal au portefeuille de Google

Pour se différencier de Google, Samsung va attaquer là où le géant de Mountain View ne pourra pas le suivre, sur le sujet de la vie privée.

Ainsi, Samsung annonce avoir ajouté le moteur de recherche Duck Duck Go, une alternative à Google qui propose de nombreuses fonctions avancées et ne retient aucune donnée de l’utilisateur. Le navigateur intègre aussi une compatibilité avec les bloqueurs de contenu et de traqueurs.

Aujourd’hui, la publicité sur mobile représente une part non négligeable des revenus de Google, il s’agit donc d’une hostilité claire de la part de Samsung.

 

Des fonctions modernes

Si le moteur de rendu du navigateur n’est qu’un dérivé de Chromium 51, soit la même base que Google Chrome, Samsung en profite pour ajouter des fonctions supplémentaires à l’interface.

Le navigateur prend par exemple en charge les vidéos à 360° pour les casques de réalité virtuelle Samsung Gear VR. L’API Web Payment est également intégré, et permettra de passer par le système de paiement de Samsung à la place du système du site web, lorsque le développeur web a choisi d’utiliser l’API.

Le navigateur de Samsung peut également comparer les prix avec Amazon, pratique pour les clients de la boutique en ligne.