Introduction

Lors de l’IFA, Sony a dévoilé le Xperia Z1. Avec son nom de code « Honami », nous savions tout de lui avant même son annonce. En effet, les blogueurs et journalistes nous avaient noyés sous les fuites, jusqu’à l’indigestion. Heureusement pour nous, l’overdose prend fin : Samsung a annoncé son Galaxy Note III, Apple a sorti ses iPhone et Sony a officialisé le Xperia Z1. 

Sony-Xperia-FrAndroid_2259

Sony vient donc de lever le voile sur son nouveau smartphone phare pour la fin d’année 2013, le Xperia Z1. Comme attendu, l’accent est mis sur la photographie. L’appareil photo de 20 mégapixels sur le Xperia Z1 possède un capteur 1/2.3, un objectif G grand angle 27 mm et un éventail de nouvelles fonctionnalités logicielles, y compris un mode rafale qui capture 61 images en deux secondes. Enfin, Sony a tenté de gommer une grosse partie des points faibles du Xperia Z.

Néanmoins, le marché a évolué depuis le début d’année, les constructeurs ont les dents longues et on assiste à une surenchère. Nous avons eu la chance de tester le Xperia Z1 juste après son annonce, c’est le moment de vous livrer notre verdict tout chaud.

Le Sony Xperia Z1 est-il simplement un rafraichissement du Z, ou a t-il quelque chose de plus ?

Caractéristiques

ModèleSony Xperia ZSony Xperia Z1
VersionAndroid Jelly Bean (4.1.2)Android Jelly Bean (4.2.2)
Ecran5 pouces5 pouces
Définition1920 x 1080 pixels (Full HD)1920 x 1080 pixels (Full HD)
Densité de pixels443 PPP441 PPP
Traitement contre les chocs & rayuresOui (technologie Sony)Oui
Résistance à l'eau & aux poussièresOui (IP55 et IP57)Oui (IP55 et IP 58)
Processeur (CPU)Quadruple coeur Qualcomm
APQ8064+MDM9215M cadencé à 1,5 GHz
Qualcomm Snapdragon 800 cadencé à 2,2 GHz
Chipset graphique (GPU)Adreno 320Adreno 330
Mémoire vive (RAM)2 Go2 Go
Mémoire interne16 Go (11 Go disponibles)16 Go
Lecteur microSD-HCOui
Carte de 2 Go fournie
Oui
APN / Caméra13,1 mégapixels avec flash LED20,4 Mégapixels
Webcam (caméra frontale)2 mégapixels2 mégapixels
Vidéo1080p à 30fps1920 x 1080 Full HD
Carte SIMmicroSIMmicroSIM
WiFiIEEE 802.11a/b/g/n (2.4 GHz / 5 GHz)
Miracast, WiFi Direct, WPS
802.11n/ac
DLNA / Hostpot WiFi
Hotspot Bluetooth / Hotspot USB
Oui / Oui
Oui / Oui
Oui / Oui
Oui / Oui
Bluetooth4.0 (avec A2DP)4.0 (avec A2DP)
RéseauxUMTS HSPA+ 850 (Band V), 900 (Band VIII),
2100 (Band I) MHz
GSM GPRS/EDGE 850, 900, 1800, 1900 MHz
LTE (Bands 1, 3, 5, 7, 8, 20)
UMTS HSPA+ 850 (Band V), 900 (Band VIII),
2100 (Band I) MHz
GSM GPRS/EDGE 850, 900, 1800, 1900 MHz
LTE (Bands 1, 3, 5, 7, 8, 20)
NFC (Near Field Communication)OuiOui
Boussole / GPS / BaromètreOui / Oui (+ GLONASS) / OuiOui / Oui (+ GLONASS) / Oui
Accéléromètre / GyroscopeOui / OuiOui / Oui
Capteur de proximité et lumièreOui / OuiOui / Oui
Sortie jack 3,5 mmOuiOui
Port micro-USB / HDMIOui / Non (via MHL)Oui / Non (via MHL)
Tuner FM (Radio)Oui (avec le kit mains libres)Oui (avec le kit mains libres)
Formats vidéos supportésMPEG-4, H.264, H.263MPEG-4, H.264, H.263
Formats audio supportésMPEG-1/2/2.5/3, AAC, AAC+, eAAC+, AMR-NB,
AMR-WB, General MIDI (GM), Linear PCM 16 bit,
OTA, Ogg vorbis, FLAC
MPEG-1/2/2.5/3, AAC, AAC+, eAAC+, AMR-NB,
AMR-WB, General MIDI (GM), Linear PCM 16 bit,
OTA, Ogg vorbis, FLAC
Batterie2330 mAh3000 mAh
Dimensions139 x 71 x 7.9 mm144 x 74 x 8.5 mm
Poids146 grammes170 grammes
DAS0,55 W/Kg0.77 W/Kg

Vidéo de présentation

Laure et Edouard ont pris en main le Xperia Z1 dans une vidéo d’une dizaine de minutes :

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

 

Design

Côté design, le Sony Xperia Z1 est essentiellement une mise à jour du Xperia Z, il s’inspire d’ailleurs beaucoup du Sony Xperia Z Ultra, la phablette que l’on a déjà testée. Il en résulte une conception similaire à ces deux dispositifs, avec une forme de rectangle à faces lisses, des coins carrés et une feuille de verre trempé à la fois à l’avant et à l’arrière. Cependant, le cadre du Xperia Z1 n’est plus en verre, il est composé d’une seule pièce d’aluminium qui contribue à un poids de 170 grammes – plutôt lourd – mais qui permet au Z1 d’être bien plus solide en main.

Sony-Xperia-FrAndroid_2260

Arrière du Sony Xperia Z1

Le design industriel, avec ses faces lisses (Omnibalance), est toujours aussi plaisant si vous aimez les lignes sobres et épurées. Malheureusement, il paraît toujours trop « masculin » et il accroche toutes les traces de doigts.

Sony Xperia Z1

Sony Xperia Z1

Le Xperia Z1 est plus long et plus épais que le Xperia Z. La faute à qui ? Au cadre en aluminium, à la batterie plus volumineuse mais également au capteur photo de 20 mégapixels. Les différences ne sont pas énormes mais sont tout de même visibles.

Sony Xperia Z1

Sony Xperia Z1

La meilleure caractéristique du Xperia Z1 est le fait qu’il est étanche, et pas seulement résistant à l’eau. Le téléphone peut être plongé jusqu’à 1,5 mètres pendant 30 minutes, et il est également résistant à la poussière, à condition que les volets couvrant la fente pour carte microSD, port micro-USB et slot pour carte SIM soient tous scellés. Sony a également mis en place un déclencheur physique sur le côté droit, idéal pour pouvoir prendre des photos sous l’eau. Enfin, l’écran serait  désormais fonctionnel sous l’eau, il est en effet possible de l’utiliser lorsque le téléphone est submergé.

Sony Xperia Z à gauche et Sony Xperia Z1 à droite

Sony Xperia Z à gauche et Sony Xperia Z1 à droite

Notez que le Xperia Z1 est désormais IP58, le Z était IP55, ce qui est mieux que le Xperia Z – le port casque (jack 3,5 mm) n’a plus besoin de cache – comme sur le Galaxy S4 Active.

Sony Xperia Z en haut et Sony Xperia Z1 en bas

Sony Xperia Z en haut et Sony Xperia Z1 en bas

Cependant, Sony a averti que le Xperia Z1 n’avait aucun arme contre l’eau salée, les produits chimiques liquides, le sable ou la boue.

Sony Xperia Z en haut et Sony Xperia Z1 en bas

Sony Xperia Z en haut et Sony Xperia Z1 en bas

Je reprochais au Sony Xperia Z d’avoir des bords trop tranchants, peu agréables en main. Sony semble avoir écouté les utilisateurs. Les bords sont désormais biseautés. C’est agréablement efficace.

Sony Xperia Z à gauche et Sony Xperia Z1 à droite

Sony Xperia Z à gauche et Sony Xperia Z1 à droite

Sony Xperia Z en bas et Sony Xperia Z1 en haut

Sony Xperia Z en bas et Sony Xperia Z1 en haut

Sony Xperia Z en bas et Sony Xperia Z1 en haut

Sony Xperia Z en bas et Sony Xperia Z1 en haut

 

Ecran

Le Xperia Z1 possède un écran de 5 pouces, avec une définition Full HD et une technologie « Triluminos ». Ce dernier est un terme de marketing, fantaisie de Sony pour une nouvelle technologie qui prétend afficher une palette plus large de couleurs. Si vous êtes habitués aux écrans Bravia, vous devez sûrement avoir rencontré cette typologie qui est utilisée sur les téléviseurs Sony.

On retrouve également la technologie X-Reality, il s’agit d’un traitement des couleurs. L’effet prend quelques secondes à s’appliquer sur les photos de la galerie, elles paraissent bien plus lumineuses et contrastées.

Sony Xperia Z1 – Samsung Galaxy S4 – LG G2

Sony Xperia Z1 – Samsung Galaxy S4 – LG G2

Sony Xperia Z1 – Samsung Galaxy S4 – LG G2

La photo ne montre hélas pas suffisamment la réalité, mais le LG G2 est celui qui offre la reproduction du blanc la plus fidèle avec une belle luminosité. Le Sony Xperia Z1 le suit de près mais une teinte jaunâtre s’en dégage nettement. Cette sensation de couleur jaune peut déranger. Enfin le Galaxy S4 montre ses faiblesses en penchant beaucoup trop sur le gris/bleu et surtout avec une luminosité très insuffisante.

La reproduction du noir est le domaine de prédilection des écrans AMOLED, car les pixels sont éteints, permettant alors d’obtenir le noir le plus profond possible. Du côté des LCD, la problématique est tout autre car l’objectif est de reproduire au mieux ce coloris avec le rétroéclairage : le Samsung Galaxy S4 domine ainsi ses concurrents.

Que conclure sur cette partie ? Malgré une forte expérience de Sony dans le domaine des écrans, on voit clairement que depuis l’utilisation des écrans dits Full HD, la marque n’a pas réussi à créer l’écran parfait. Le Xperia T n’est pas une référence dans le domaine et pourtant il devance nettement les Xperia Z. La comparaison devient beaucoup plus rude avec le LG G2.

 

Caméra 

Décrit par Sony comme « le premier appareil photo au monde dans un smartphone », il est clair que le Xperia Z1 a parié sur l’imagerie. L’atout de ce Xperia Z, est ce que Sony appelle l’objectif G. Il dispose d’un grand angle 27 mm, une ouverture f2.0, et un capteur d’image CMOS 1/2.3. Il inclut également un zoom 3x, grâce à ses 20 mégapixels. Sony affirme que le capteur 20 mégapixels a été conçu pour mieux fonctionner dans des conditions de faible luminosité, et promet des vitesses d’obturation élevées pour empêcher les photos d’être floues.

LG-G2-XPERIA-Z1-4

La caméra sur le Xperia Z1 est livré avec une gamme de fonctionnalités modulable. Par exemple, un mode « Timeshift » qui prend 61 images en deux secondes seulement – une seconde avant et après avoir appuyé sur le déclencheur.

LG-G2-XPERIA-Z1-3

Il ya aussi une fonction «Info-Eye» qui utilise la réalité augmentée pour fournir une fonction de recherche visuelle sur les repères capturés ou sur des objets particuliers. Cette fonctionnalité est vraiment efficace et va plus loin que Goggles, grâce aux bases de données qu’elle utilise.

LG-G2-XPERIA-Z1-2

Naturellement, l’appareil photo offre toutes sortes de fonctionnalités, y compris la détection de visage, Smile Shutter, le géo-tagging, la capture tactile et le mode HDR.

LG-G2-XPERIA-Z1-1

Le contraste est bon, ce qui donne des photos un regard vif et les couleurs sont précises même si un peu punchy, mais c’est comme ça que beaucoup de gens les préfèrent. Par contre, les photos contiennent bien trop de bruit. Vous savez… ce bruit. Ce signal parasite provient du fait que le capteur ne reçoit pas assez de lumière, en théorie.

Le Sony Xperia Z1 gère les macros décemment. Il est possible de se rapprocher de son modèle autant qu’avec n’importe quel autre smartphone avec un bon de détails. Le fond est alors flou, mais encore une fois, les images présentent du bruit.

Le Sony Xperia Z1 est capable de capturer des séquences vidéo en1080p à 30 fps. Avec la puissance du Snapdragon 800, nous aurions aimé voir l’enregistrement vidéo 1080p à 60 fps ou même la 4K. Sony m’a avoué que techniquement, c’était possible, mais que pour le moment rien n’avait été intégré.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Le Xperia Z1 également perdu la capture vidéo HDR, présent sur le Xperia Z… mais on ne va pas trop se plaindre de sa perte. Vous pouvez également capturer des images fixes pendant l’enregistrement vidéo, mais ils ne sont rien de plus qu’un instantané de la vidéo en cours d’enregistrement.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

J’ai tenté d’enregistrer le concert de Louis Bertignac au Château de Vincennes. Comme vous pouvez le voir, c’est une catastrophe : le son est anormalement saturé et la mise au point galère. Il semble y avoir des soucis dès lors que la lumière est insuffisante et le son trop fort.

J’ai contacté des collègues afin de savoir si des problèmes similaires étaient présents. Par contre, dès lors que la lumière est bonne et le son est modéré, les vidéos sont bien mieux.

Le Xperia Z1 est-il le photophone que l’on essaye de nous vendre ?

Assurément… non. Le capteur n’est pas mauvais, mais il est moins bon que le capteur 13 mégapixels du LG G2.

C’est dire. Les photos ont un mauvais rapport signal/bruit, elles finissent même par être floues. Je ne pense pas que ce problème provienne du capteur, je pense qu’il s’agit d’un mauvais réglage logiciel. La plupart des défauts rencontrés pourraient certainement être corrigés grâce à une mise à jour logicielle. Simplement. Sony déçoit, le Xperia Z1 n’est pas meilleur que le Z en photographie. Il serait même moins bon. Même chose pour les vidéos, les vidéos de concert sont toutes inexploitables, image et son.

 

Logiciel

Le Xperia Z1 fonctionne avec Android 4.2.2 (Jelly Bean), comme a son habitude – Sony y apporte quelques modifications plutôt salutaires.

En effet, contrairement à Samsung et LG, la firme japonaise opte pour une interface claire et simple. Nous l’avons évoqué en détail dans le test du Xperia Z Ultra. Les modifications entre les deux appareils restent minimes.

J’apprécie tout de même les quelques nouveautés, dont Social Live (diffusion en live vidéo sur Facebook), Timeshift burst (60 photos instantanées pour pouvoir sélectionner « le moment ») et info-eye (moteur de reconnaissance d’image). J’ai, bien entendu, testé tous les services. Vous pouvez voir mon test de Social Live à cette adresse, celui de Timeshift burst sur YouTube.

Notez également la présence de PlayMemories Online, une application de cloud qui est intégrée dans l’application de l’album. Cette fonctionnalité permet aux utilisateurs de télécharger automatiquement les photos capturées avec aucune limite de stockage.

 

Performances

Le téléphone est alimenté par un processeur quad-core Qualcomm Snapdragon 800 à 2,2 GHz, il dispose de 2 Go de RAM et est livré avec 16 Go de mémoire interne. Une carte microSD permet une extension de mémoire, le téléphone est également compatible 4G (LTE) et sera fonctionnel sur tous les réseaux.

Les autres caractéristiques comprennent une batterie non amovible de 3000 mAh et une connectivité NFC. Sony affirme qu’il prévoit de lancer plus de 100 produits compatibles NFC d’ici la fin de l’année 2013 y compris les téléviseurs, écouteurs, haut-parleurs audio, et des tablettes.

BENCHMARK

Sony Xperia Z1 Samsung Galaxy S4 HTC One Sony Xperia Z LG Optimus G Pro
AnTuTu 35594 24376 23481 20676 19481
Quadrant 18634 12733 12396 8311 12305
SmartBench 2012 Productivité : 9561
Jeux : 4422
Productivité : 7393
Jeux : 2733
Productivité : 7098
Jeux : 2875
Productivité : 5068
Jeux : 2410
Productivité : 5589
Jeux : 2717
BenchmarkPi 104 132 144 263 144
EpicCitadel 59.6 fps 58.9 fps 61.2 fps 56.7 fps 57.2 fps
GLBenchmark T-Rex HD 1307 frames
23 fps
859 frames
15 fps
825 frames
15 fps
712 frames
13 fps
614 frames
11 fps
GLBenchmark Egypt HD 6819 frames
59 fps
4600 frames
41 fps
4144 frames
37 fps
3613 frames
32 fps
3265 frames
29 fps
3DMark 11698 6593 6672 5315 4840
Nenamark 1 60.0 fps 60.2 fps 61.3 fps 60.0 fps 60.0 fps
Nenamark 2 60.0 fps 60.1 fps 61.3 fps 60.0 fps 60.0 fps

 

AUTONOMIE

Afin de chiffrer de manière précise l’autonomie et vérifier si ce sentiment se vérifie, nous avons réalisé un “stress-test” en quatre étapes. Nous avons pris un panel peu classique de terminaux Android, avec un téléphone standard (le Nexus 4 : pas vraiment connu pour son excellente autonomie), le Samsung Galaxy Note 2 en roi des phablettes (en attendant le Galaxy Note 3) et de l’autonomie et enfin la Nexus 7 (4325 mAh). Ces quatre terminaux ont effectué le test simultanément, sur le même réseau et avec une configuration similaire.

Petit rappel des tests effectués :

Étape 1 : Lecture d’un film HD en streaming WiFi pendant 20 minutes (luminosité au maximum – son sur le haut-parleur)
Étape 2 : Écoute de musique pendant 20 minutes (écran éteint – son sur le kit mains libres)
Étape 3 : Utilisation standard d’un smartphone pendant 20 minutes (luminosité au maximum)
Étape 4 : Lecture d’un film HD stocké en local pendant 20 minutes (luminosité au maximum – son sur le kit mains libres)

Capture d’écran 2013-10-02 à 19.01.04

L’autonomie du Sony Xperia Z1 n’est pas mauvaise, mais ce dernier pourrait faire beaucoup mieux. Notez que sur ce test le mode Stamina n’était pas utilisé (il aurait simplement été utile sur la partie 2).

MODE STAMINA (ÉCONOMISEUR D’ÉNERGIE)

Sony a introduit le mode Stamina sur le Xperia Z. Cette fonction est déjà très utilisée sur Android et le constructeur la généralise pour le grand public. Elle consiste à couper les applications lorsque le téléphone est en veille : il n’y a donc plus de processus en arrière-plan qui s’exécute, plus de notification… Le mode Stamina permet également d’éteindre toute la connectivité inutile (WiFi, 3G/2G, 4G LTE, Bluetooth…), désactiver les notifications, la synchronisation des comptes ou encore le GPS. En revanche toute la partie appels et SMS reste fonctionnelle.

Par défaut l’ensemble des applications est désactivé lors du passage en veille. Toutefois, vous allez pouvoir sélectionner quelles applications continuent de fonctionner (Gmail par exemple). Sur nos tests, le gain est significatif car un écran est la majeure partie du temps éteint. Cette fonctionnalité plutôt intéressante sur le papier démontre une énorme faiblesse de Sony dans le domaine. En bridant la partie “smart” d’un smartphone, on ne garde plus que la partie téléphone.

 

Conclusion

Test Sony Xperia Z1 Le verdict

design
9
Le design, avec ses faces lisses (Omnibalance), est toujours aussi plaisant si vous aimez les lignes sobres et épurées. Malheureusement, il paraît toujours trop « masculin » et il accroche toutes les traces de doigts.

Le Xperia Z1 est plus long et plus épais que le Xperia Z. La faute à qui ? Au cadre en aluminium, à la batterie plus volumineuse mais également au capteur photo de 20 mégapixels. Les différences ne sont pas énormes mais sont tout de même visibles.

Sony a tout de même su corriger un certain nombre de problèmes identifiés sur le Xperia Z. Les bords tranchants qui sont désormais biseautés, le cadre en aluminium qui garantit la solidité de l'ensemble ou encore le port casque accessible sans cache.
écran
7
Malgré une forte expérience de Sony dans le domaine des écrans, on voit clairement que depuis l’utilisation des écrans dits Full HD, la marque n'a pas réussi à créer l'écran parfait. Les couleurs manquent d'éclat et d'intensité. En gros, c'est trop fade.
performances
10
Que dire ? Le Qualcomm Snapdragon 800 est ce qui se fait de mieux.
caméra
7
Nous attendions un photophone... Nous sommes face à un capteur photo de smartphone "haut de gamme". Ce capteur de 20 mégapixels ne fait guère mieux que le capteur de 13 mégapixels du LG G2. Pourtant, Sony a vraiment des atouts dans ce secteur. Bref, je suis déçu.
logiciel
9
Sony est l'un des constructeurs à s'approprier très peu l'interface Android et qui essaie principalement de l'améliorer. Entre les applications Sony et celles du Play Store, la cohérence est présente.
Mais Sony n'a jamais brillé pour ce qui est de la rapidité de déploiement des mises à jour du système. Le Xperia Z1 ne devrait pas déroger à la règle, mais en sortant avec Android 4.2.2, il part dans de bonnes conditions.
autonomie
8
L'autonomie pourrait être meilleure, le téléphone est plus épais que son prédécesseur pour une autonomie équivalente.
Note finale du test 7/10
Le Xperia Z1 ressemble beaucoup au précédent flagship de la firme japonaise, le Xperia Z. Avec une forme plate et large et des arêtes vives. Bien élégant, nous avons constaté que cette conception n’est pas idéale dans une utilisation quotidienne, mais heureusement les coins sont légèrement plus arrondis et les arrêtes sont désormais biseautés, ce qui le rend plus agréable en main.

La grande différence avec le Xperia Z, c’est cette bordure gris métal, une caractéristique qui donne au Xperia Z1 une sensation (industrielle) plus robuste que son prédécesseur. Sur le dessus de l'appareil, le port casque est désormais (toujours) accessible, tandis que les autres ports de l'appareil sont couverts par des rabats en plastique. Sony s'en tient à son idée d'étanchéité et le Xperia Z1 peut désormais tenir plus d’une heure à 1,50 mètre de profondeur. C’est mieux que son prédécesseur.

Globalement, Sony semble avoir fait évoluer intelligemment le Xperia Z, en écoutant scrupuleusement ses utilisateurs. Mais... le Xperia Z1 aurait pu être une "simple mise à jour" du Xperia Z et s'arrêter là. Sony a voulu aller plus loin en introduisant un nouveau capteur de 20 mégapixels.

Les capacités photographiques du Xperia Z1 promettent de grandes choses sur le papier. Comme vous avez pu le voir dans mes tests, ce capteur n'est pas parfait. Les photos comportent beaucoup de bruit et les vidéos sont inexploitables en faible luminosité. C'est la déception de smartphone... Malheureusement, ce capteur de 20 mégapixels ne fait pas mieux qu'un capteur de 8 mégapixels. Quand je vous dis qu'il n'y a pas que les mégapixels qui comptent...

Sony a livré un smartphone de haute qualité avec quelques défauts notables, il s'agit tout de même d'un combiné polyvalent qui se présente comme une excellente option pour ceux qui veulent un smartphone Android haut de gamme. Si les 750 euros vous rebutent, je vous conseille de vous orienter vers le Xperia Z qui restera en vente à un prix bien plus intéressant : autour de 500 euros « nu » sans engagement.

Concernant sa note globale, Sony n’a malheureusement pas réussi à réitérer son excellent résultat sur le Z, le marché a beaucoup évolué depuis le début de l’année - entre Samsung, HTC, LG ou encore les challengers tels que Acer, Oppo, Xiaomi... Les premières places sont bien plus disputées.
  • Points positifs
    • Excellente conception
    • IP58 = Résistance totale à l'eau
    • Offre logicielle satisfaisante
    • Performances au top !
  • Points négatifs
    • Déception pour ce capteur de 20 mégapixels

Note : Après réflexion, j’ai décidé de remonter la note dédiée à la photographie à 7. Qu’est ce qui m’a décidé ? J’avais initialement mis la note de 5, car j’étais déçu de ce capteur vendu comme un capteur de « numérique ». Malheureusement, comme vous pouvez vous en rendre compte, ce n’est pas le cas. Quelle déception ! Le Z1 n’est pas le photophone dont on m’a vanté les mérites. Néanmoins, le capteur est loin d’être mauvais, il est suffisamment bon pour tenir face aux capteurs des Xperia Z, HTC One ou encore du Galaxy S4.