Introduction

Du verre trempé, de l’étanchéité… pas de doute : c’est un Sony. Une chose est sûre : Sony est gourmand, et son Xperia Z3 est sa plus audacieuse tentative d’être au sommet. Il a tous les pouvoirs requis – un affichage Full HD, un processeur quadruple-cœur, un capteur photo surprenant, de la 4G LTE – mais il est face à un marché saturé avec des appareils de plus en plus perfectionnés. Quelle est sa dernière réponse ? Le Sony Xperia Z3 que nous avons testé consciencieusement.

c_Sony-Xperia-Z3-FrAndroid-test-review_DSC3167

Sony Xperia Z3

Sony est historiquement la marque la plus ancrée dans mon enfance. Ayant grandi dans les années 90 ~ où chaque chanson à succès était un label Sony, le téléviseur cathodique de la cuisine était du Sony, les vidéos de famille sur une caméra Sony, la Playstation, mon Walkman et le magnétoscope. Si on m’avait dit que dans le futur, les vaisseaux spatiaux Sony étaient sur le point de coloniser Saturne, j’y aurais certainement cru.

Le Sony Xperia Z3 ressemble à un concentré de toute cette histoire. Il possède toutes les qualités pour se démarquer, avec l’expérience PlayStation en plus. Sur le papier, ça fait vibrer, tout comme la présentation de Kazuo Hirai lors de l’IFA 2014. Néanmoins, raconter une histoire ne suffit plus, aujourd’hui une marque a besoin de convaincre les consommateurs pour devenir statutaire.

 

 

L’esthétique tout en verre, on adhère (ou pas)

Je dois l’avouer, j’ai toujours eu des difficultés à apprécier la lignée Xperia Z. Pourquoi ? Ils sont imposants, avec leurs angles vifs qui tranchent avec la plupart des smartphones Android, la prise en main est souvent maladroite et ils sont trop larges et trop lourds. Sony a mis l’accent sur l’esthétique au détriment du confort de prise en main. Mais le dernier Xperia Z que j’ai testé, c’était le Xperia Z1 – il y a un an. Je dois avouer que mon avis a évolué…


_DSC3251

c_Sony-Xperia-Z3-FrAndroid-test-review_DSC3096

Le Z3 repose sur un design audacieux avec des matériaux de qualité qui met en évidence l’écran, de 5,2 pouces. Il a perdu quelques grammes (158 grammes désormais), et malgré sa taille, le téléphone n’est désormais pas trop lourd.

c_Sony-Xperia-Z3-FrAndroid-test-review_DSC3226

Coque arrière avec revêtement en verre

Comme tous les Xperia Z, le Xperia Z3 dispose d’un revêtement de verre couvrant l’ensemble de son dos, qui, avec la façade avant sans bouton, lui donne un look très symétrique. Evidemment, pour prendre le téléphone dans le bon sens, il faut un indicateur physique : il s’agit probablement du bouton de déverrouillage, situé sur l’arête du côté droit, au milieu.

c_Sony-Xperia-Z3-FrAndroid-test-review_DSC3088

Arête droite

Sony écoute ses utilisateurs, cela se ressent à chaque nouvelle itération du Xperia Z. Nos (et vos) retours sont écoutés, analysés et intégrés dans un cahier des charges définissant le prochain design industriel de la gamme Xperia Z. C’est aussi simple que ça.

Regardez ce Xperia Z3, on retrouve une certaine courbure pour adoucir les bords, les slots ont été intelligemment déplacés pour simplifier la prise en main et son utilisation. Les bords sont désormais arrondis, pour limiter son aspect ultra-angulaire (et surtout limiter la casse lors de chocs). Il est plus mince et plus léger. La nano-SIM et la micro-SD se trouvent désormais dans la trappe de droite, où l’on retrouve encore et toujours des « tiroirs » – personnellement, j’ai déjà perdu le tiroir à nano-SIM lors d’une séance de photos (vous n’êtes pas censés les ouvrir tous les jours).

c_Sony-Xperia-Z3-FrAndroid-test-review_DSC3189

L’autre trappe – à gauche – est dédiée au micro-USB. Ce qui est plutôt intelligent, cela m’évite d’avoir à ouvrir toutes les trappes en essayant de faire rentrer le connecteur micro-USB dans un slot de micro-SIM à coups de « Pffffff ».

Je vous encourage vivement à investir dans une station d’accueil ou un connecteur magnétique. Cela vous évitera de devoir ouvrir tous les jours (ou tous les deux jours) la trappe micro-USB. Ces accessoires se connectent aux deux connecteurs magnétiques situés sur la tranche gauche.

c_Sony-Xperia-Z3-FrAndroid-test-review_DSC3187

Alors que tous les fabricants semblent se diriger inexorablement vers des coques en métal, Sony persiste avec le verre. Effectivement, le verre est un matériau « noble » qui a malheureusement des défauts. Je ne vais pas vous étonner, le verre est toujours aussi salissant, toujours lourd et toujours sensible aux rayures et à la casse. Et… votre Xperia Z3 se rayera à coup sûr. Néanmoins on retrouve des revêtements et des traitements pour limiter un maximum ce type de désagréments, et Sony a réussi à diminuer le poids de la charnière en aluminium.

_DSC2618

_DSC2489

Je n’ai pas testé le Xperia Z2, mais j’ai tout de même comparé les deux modèles. Evidemment, ils sont très similaires – Sony n’a pas revu l’intégralité de son design en 6 mois. Et aurait-il eu raison de le faire ? Après 4 itérations du Xperia Z, le fabricant japonais est arrivé à un compromis intéressant : de l’esthétisme du verre, avec de la robustesse et une construction très rigide le tout avec une excellente qualité de construction.

c_Sony-Xperia-Z3-FrAndroid-test-review_DSC3235

Il a survécu à une chute d’un mètre de haut, et ne donne pas le même sentiment de vulnérabilité que vous pourriez obtenir lors de la manipulation d’un autre smartphone. Fabriquer un appareil tout en verre qui est aussi durable que le plastique – alors que les concurrents misent tous sur le métal – est un exploit de conception. Sony devrait en être félicité.

c_Sony-Xperia-Z3-FrAndroid-test-review_DSC3220 

cover-xperia-z3-4

Enfin, le Xperia Z3 est étanche, et pas seulement résistant à l’eau. Le téléphone peut être plongé jusqu’à 1,5 mètre pendant 30 minutes, et il est également résistant à la poussière, à condition que les volets couvrant la fente pour carte micro-SD, port micro-USB et slot pour carte SIM soient tous scellés. Sony a également mis en place un déclencheur physique sur le côté droit, idéal pour pouvoir prendre des photos sous l’eau.

Cette patte design, sobre et élégante, donne ses lettres de noblesse au Sony Xperia Z3.

Cette patte design, sobre et élégante, donne ses lettres de noblesse au Sony Xperia Z3. Le design tranche, il ne laisse pas indifférent. Sony a semble-t-il trouvé l’harmonie entre l’aspect et la sensation. Du moins, de mon point de vue.

 

 

5,2 pouces en 1080p

Sony n’a pas vraiment fait évoluer son écran, et on retrouve une dalle de 5,2 pouces avec une définition 1080p, avec la technologie IPS de Sony, ce que l’on appelle « Triluminos » qui produit des couleurs plus naturelles. Les couleurs sont vives et éclatantes, sans aucune distorsion. De plus, les réglages X-Reality de Sony, conçus pour améliorer le contraste et la vivacité des photos et des vidéos, semblent moins exagérés que sur les précédents Xperia Z.

Screenshot_2014-09-15-17-24-13

Les couleurs restent fidèles et dynamiques, le contraste est assez fort, et les angles de vision sont presque (mais pas tout à fait) aussi bons que sur l’excellent HTC One M8.

Capture d’écran 2014-09-15 à 15.48.12

1920 x 1080 pixels

Un des seuls reproches du Xperia Z2 a été corrigé, il s’agissait de la luminosité insuffisante. Le retro-éclairage du Sony Xperia Z3 peut fournir jusqu’à 600 candelas/m2 (au lieu de 411 cd/m2 sur le Xperia Z2), ce qui améliore grandement la visibilité à l’extérieur. Pour information, le curseur de luminosité est facilement accessible par le menu de configuration rapide.

c_Sony-Xperia-Z3-FrAndroid-test-review_DSC3195

 

20,7 millions de pixels et moi et moi

N’étant pas un grand amateur de photos de « mire test », j’ai profité d’un week-end en Bretagne pour prendre des clichés du monde réel. Entre augmenter la taille des captures et diminuer la taille des photosites, Sony a choisi la stratégie à la Nokia Lumia – c’est-à-dire : augmenter la taille des capteurs.

Comme les Nokia Lumia avec PureView, Sony va donc utiliser plusieurs photosites pour chaque pixel. Mis à part en mode manuel, vos photos ne seront donc jamais de 20,7 mégapixels. Le reste des caractéristiques du capteur tient la route, largement. Ce capteur Exmor RS possède également une sensibilité ISO 12800, un record pour un smartphone.

Pour tester le Sony Xperia Z3, nous avons examiné tous les aspects en tant que photographe amateur. Nous avons examiné l’interface utilisateur de l’application ainsi que ses fonctionnalités. Nous avons testé la prise des photos et des vidéos, et nous avons joué avec les nombreux modes spéciaux de l’appareil.


Capture d’écran 2014-09-15 à 17.30.07

Je dois l’avouer, le Sony Xperia Z2 possède le meilleur capteur pour smartphones. Les images sont claires, le traitement d’image est correct avec assez peu de « bruit numérique », les couleurs sont naturelles et la plupart des clichés sont nets et réussis.

1/1 600 sec, 4,6 mm, F/2

1/1 600 sec, 4,6 mm, F/2

Le seul bémol, le ciel est souvent « brûlé » et vire donc au blanc. Il faudra passer par le mode manuel (et le mode HDR si vous voulez) pour récupérer les contrastes dans le ciel. Avec cet énorme capteur de 20,7 mégapixels, le Sony Xperia Z3 se débrouille moins bien en fin de journée, néanmoins la montée en ISO permet de récupérer des détails sur les clichés sombres.

Personnellement, c’est mon capteur préféré : les clichés sont bien plus lumineux que ceux de l’iPhone 5S ou du Galaxy S4. Sony a réussi à dompter la bête.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

 

 

Une bête de course ?

Sony a choisi l’architecture (SoC) Qualcomm Snapdragon 801 (MSM8974AC), la même que le OnePlus One ou le Samsung Galaxy S5. Ce SoC intègre un CPU Krait 400 quadruple-coeur cadencé à 2,5 GHz, ainsi qu’un GPU Adreno 330. Globalement, les performance sont convenables, néanmoins nous avons tout de même enregistré des incohérences sur les performances du CPU et du GPU.

AnTuTu
  • Sony Xperia Z3 : 43800
  • Xiaomi Mi4 : 45957
  • LG G3 : 38500
  • Oppo Find 7a : 44000
  • OnePlus One : 46900
  • Galaxy Alpha : 37734

Sur une partie de 20 minutes de Real Racing 3, le Xperia Z3 ne nous a pas donné entière satisfaction. En effet, les performances étaient tout juste correctes avec une moyenne d’images par seconde (framerate) de 38 FPS. C’est peu et ce n’est pas fluide. Les plus exigeants d’entre vous perçevront un lag constant mais ceux qui jouent de temps en temps pourront s’en accomoder. En fait, le fautif est le Snapdragon 801 qui possède le même comportement que sur le LG G3 ou le Samsung Galaxy S5 : la fréquence de fonctionnement du processeur (et surement celle du GPU) varie constamment pour éviter de surchauffer (la coque était d’ailleurs chaude durant le test, mais pas plus qu’un autre smartphone haut de gamme).

Xperia-Z3.001

Sur les 20 minutes de notre test, le processeur a passé plus de 8 minutes à 2457 MHz (sa fréquence maximale) contre plus de 6 minutes à 1190 MHz. Lorsque la fréquence du processeur baisse, le jeu a du mal à maintenir un niveau de performances suffisant. Certains smartphones comme les Oppo Find 7 et 7a réussissent à maintenir la fréquence du processeur à son maximum, ce qui permet d’éviter les saccades et donc d’augmenter le framerate.

 

 

Un assortiment de fonctionnalités

Le Xperia Z3 est livré sous Android 4.4.4 KitKat, avec une mise à jour vers Android L déjà prévue. Sony y a collé sa propre interface, sans aucun nom accrocheur comme Samsung TouchWiz ou HTC Sense. Cette interface est claire et épurée, avec un système de theming (couleurs, fonds d’écran, animations et transparence) – et la possibilité de télécharger de nouveaux thèmes sur le Google Play.

Xperia-Z3.002

Interface du Sony Xperia Z3

On retrouve une offre logicielle dense avec de nombreuses fonctionnalités. Parmi ces dernières, les micro-applis peuvent être utilisées en premier plan pour avoir un accès instantané à des fonctions pratiques.

Xperia-Z3.003

Micro-applis

Une des fonctionnalités différentiantes, c’est Remote Play. Concrètement, vous pouvez jouer avec votre Sony Xperia Z3 aux jeux de la PlayStation 4. Une fois votre smartphone et votre console liés, vous pouvez diffuser les images directement sur l’écran de votre smartphone. Pour jouer, vous pouvez appareiller votre manette de PS4 et votre Xperia Z3 en Bluetooth, et un support permet de relier les deux. Je vous invite à lire cet article un peu plus complet. Malheureusement, je n’ai pas pu tester cette fonctionnalité, l’application « Lecture à distance PS4 » n’est pas encore disponible. Dommage, j’aurai bien voulu tester avec le jeu Destiny.

PS4-Xperia-Z3.005

Enfin, les applications natives dédiés à la vidéo, aux images et à la musique sont très visuelles agréables à utiliser. La vidéo ci-dessous permet de se faire une idée de l’interface du Sony Xperia Z3.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Il existe plus d’une dizaine de fonctionnalités, nous allons préparer un article recensant les plus intéressantes, dans les prochains jours.

 

2 jours d’autonomie ?

Sony a diminué l’épaisseur de son Xperia Z3, sans toucher aux caractéristiques. Enfin, presque. En effet, le Xperia Z3 possède une capacité de batterie de 3100 mAh, c’est moins que le Xperia Z2 (3200 mAh). Pourtant, Sony annonce deux jours d’autonomie – sans avoir à activer le mode Stamina. En pratique, le Sony Xperia Z2 possède l’autonomie confortable d’une phablette, équivalent  à un Galaxy Note. Vous pouvez donc aisément dépasser 24 heures d’autonomie, et sûrement arriver à 2 jours avec un usage modéré de votre smartphone.

Screenshot_2014-09-16-16-17-06

Mode Stamina

Le mode Stamina est un vrai plus sur le Xperia Z3. Concrètement, lorsque vous verrouillez le téléphone ou qu’il s’éteint automatiquement au bout de quelques secondes/minutes, toute la connectivité inutile va être désactivée (non configurable). On peut citer : le WiFi, la 3G/2G/LTE, les notifications qui utilisent la LED, le Bluetooth, la synchronisation des comptes, ou encore le GPS. En revanche tout ce qui est réception d’appels ou SMS, ainsi que les alarmes, les notifications de l’agenda et la lecture audio restent activées.

Xperia-Z3.004

Le mode Ultra Stamina va encore plus loin, il bloque complètement la connexion aux données – et ne permet d’accéder qu’à un nombre précis de fonctions essentielles. Vous pourrez activer ce mode en cas d’extrême urgence, ou lors d’un week-end prolongé.

 

 

Catégorie 4 !

Côté géolocalisation (GPS + Glonass), le Sony Xperia Z3 est d’une efficacité conforme à ce que l’on peut attendre pour un smartphone haut de gamme. Le Z2 fournit un premier temps de fixation en GPS non assisté de 51 secondes avec une précision de 7 mètres.

Capture d’écran 2014-09-16 à 18.04.06

Il est également compatible 4G LTE catégorie 4, on peut donc s’attendre (théoriquement) à des débits descendants jusqu’à 150 Mbps et montants jusqu’à 50 Mbps. Ce n’est pas ce qui se fait de mieux, aujourd’hui Orange et Bouygues Telecom proposent de la 4G+ (catégorie 6) avec des débits jusqu’à 300 Mbps.

 

Test Sony Xperia Z3 Le verdict

design
7
Le design tranche, il ne laisse pas indifférent. Sony a semble t-il trouvé l’harmonie entre l'aspect et la sensation. Du moins, de mon point de vue. Il est tout de même temps de passer à autre chose...
caméra
10
Ce capteur de 20,7 mégapixels est enfin dompté ! Il est performant en photo et en vidéo.
performances
7
Quitte à mettre 680 euros dans un smartphone, pourquoi ne retrouve-t-on pas le Snapdragon 805 ? Ce Sony Xperia Z3 mérite le meilleur SoC du marché. Néanmoins, le Snapdragon 801 ne démérite pas.
logiciel
8
C'est propre ! L'offre logicielle de Sony est complète. On attend vivement le passage à Android L... début 2015 ?
autonomie
9
Une bonne autonomie et un mode Stamina fort utile (et performant).
Note finale du test 8/10
Le Xperia Z3 est la quatrième itération de Sony. Le point négatif est que, personnellement, je ne voudrais pas acheter ce téléphone. Si je voulais la caméra du Z3, couplé avec son écran de haute qualité et un processeur rapide, je pencherai bien plus pour le Xperia Z3 Compact - le même avec des dimensions plus compactes et une dalle de 4,6 pouces.

Plus objectivement, ce Xperia Z3 a sans doute réussi dans les domaines qui comptent le plus. Certains d'entre vous admireront le magnifique écran, l'autonomie correcte et tous ces attributs qui sont inextricablement liés à la taille du téléphone. Si vous pensez que tout cela est pour vous, allez-y. C'est un achat sûr, le meilleur téléphone jamais conçu par Sony, et certainement parmi les trois meilleurs téléphones Android actuellement sur le marché.

Un des soucis de Sony est de renouveler trop rapidement le Xperia Z, avec peu de différentiation entre chaque modèle. Certes, Sony améliore sans cesse son design et l'intégration de son capteur photo, néanmoins il n'apporte aucune nouveauté - mise à part cette fonction Remote Play qui n'intéressa que les possesseurs de la Playstation 4. Sony ne créée plus la surprise (l'effet Wahou), que l'on attend d'eux.

  • Points positifs
    • Prise en main de plus en plus agréable
    • Capteur photo performant
    • Offre logicielle complète
    • Vivement Remote Play (PS4) !
    • Une bonne autonomie
  • Points négatifs
    • On veut du Snapdragon 805 !
    • Les adeptes du selfie veulent une caméra frontale de (minimum) 5 mégapixels
    • 680 euros... soyez attentifs aux promotions de fin d'année !
    • On veut de la nouveauté côté design ! C'est lassant !

Il n' y a pas d'offres pour le moment

PS : Nous testons une mise en page en fond noir (plus sobre). N’hésitez pas à partager vos retours en commentaires.