Enfin ! Tesla a publié vendredi dernier la mise à jour tant attendue de son application mobile, sur Android et sur iOS. Elle « a été entièrement refaite ».

Pour commencer, cette nouvelle version 3.0 apporte essentiellement une refonte bienvenue de l’interface. L’interface qu’elle remplace avait quatre ans, avec des codes esthétiques dépassés, datant de l’ère pré-Material design et pré-iOS 7.0. L’application de Tesla jurait sur un smartphone récent, un comble pour l’application d’une voiture à plus ou moins 100 000 euros ! La nouvelle application adopte ainsi une esthétique plus minimaliste, plus sombre aussi.

La nouvelle application apporte principalement deux nouveautés.

Déverrouiller et démarrer la voiture avec son empreinte digitale

On peut désormais s’authentifier au moyen du capteur d’empreinte digitale et de Touch ID, plutôt qu’avec un mot de passe alphanumérique, ce qui facilite considérablement l’utilisation de la fonction de clé virtuelle. L’application permet pour rappel de verrouiller/déverrouiller la voiture et même de la démarrer, autrement dit de l’utiliser sans la clé.

L’application s’accompagne aussi et surtout de widgets, qui permettent de consulter l’état de la voiture et d’activer certaines fonctions directement depuis l’écran d’accueil (sur Android) ou depuis le panneau des widgets (sur iOS), sans même avoir à lancer l’application.

D’une manière générale, l’application facilite l’accès à ses fonctions, dont voici la liste :

  • Consulter la progression de la recharge et la démarrer ou l’arrêter
  • Activer la climatisation à distance
  • Verrouiller ou déverrouiller le véhicule à distance
  • Localiser son véhicule ou suivre ses déplacements
  • Activer le klaxon ou faire clignoter les phares pour localiser le véhicule dans un parking
  • Entrouvrir ou fermer le toit panoramique
  • Utiliser la Sortie auto pour faire sortir votre véhicule de votre garage ou d’une place de stationnement étroite (si équipé de l’Autopilot)

Une application toujours connectée

Malheureusement, chacune de ces fonctions passe exclusivement par internet, il faut donc que la voiture Tesla Model S ou Model X (réseau Orange en France) et le téléphone captent tous les deux. Il serait plus pertinent de pouvoir recourir au Bluetooth ou au Wi-Fi, donc directement entre le smartphone et la voiture, pour utiliser des fonctions comme la Sortie auto dans d’étroits parkings souterrains.

À lire sur FrAndroid : Tesla Model S P100D : 1,4 G et 0 à 60 mph en 2,28 s, nouveaux records mondiaux