C’est maintenant UPS qui se lance dans le test de service de livraison de médicaments en cas d’urgence par drone. Avec son partenaire fabricant de drones CyPhy Works et l’assouplissement des règles de l’aviation civile américaine, UPS pourrait lui aussi devenir un acteur incontournable de la livraison par drone.

ups-drone-livraison-medicament

Photo: Brian Smith

Livrer des produits par drone n’est pas une nouveauté. Depuis 2014, Google, Amazon et même Intel multiplient les tests pour espérer dominer ce marché de service encore en devenir. Alphabet, la maison mère de Google, s’est essayé à la livraison de nourriture il y a peu dans l’état de Californie. Le mois dernier, Domino’s Pizza avait également fait part de sa volonté de livrer ses pizzas par drone.

 

UPS et la livraison de médicaments

De son côté, UPS a déjà fait appel aux drones pour vérifier ses stocks dans les entrepôts. Mais la société a aussi commencé à tester ses drones sur une île à 2 km des côtes américaines : Children’s Island. Le produit livré de toute urgence en question était un médicament.

Le vice-président d’UPS, Mark Wallace, s’explique sur l’importance de se concentrer sur la livraison de produits nécessaires grâce aux possibilités qu’offrent les drones : « Les drones offrent une excellente solution pour les endroits difficiles d’accès lors d’une situation d’urgence ». Rappelons ici que s’il n’est pas le seul à opter pour cette stratégie, Amazon pense lui ne pas s’arrêter à la seule livraison de ce type de produit. -assets-img-media-UPS_CyPhy_Closeup_Ground_Package_Released_lo_res

 

Les drones à votre service

Le monde connecté et les interactions entre ses appareils pourraient grandement améliorer notre quotidien. En dépassant l’effet gadget et en développant des services liés à la santé, il pourrait être possible d’apporter des solutions en cas d’urgence. Si vous vous trouvez en danger suite à une chute par exemple, vous pourriez grâce à une application ou des capteurs commander une livraison par drone de médicaments ou autre soin en toute urgence.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

 

La livraison par drone : ce n’est pas pour demain

Aujourd’hui, les drones de livraisons sont encore à l’état de test. Cependant, l’administration américaine assouplit au fur et à mesure les règles pour permettre aux géants, comme Google, d’élargir leurs zones de test après que Amazon et son service Prime Air a aussi expérimenté la livraison en Angleterre. Ces autorisations envers les grands groupes pourraient nous rapprocher d’une démocratisation de la livraison par drone.

Cependant, il faudrait être patient pour voir vos colis arriver dans votre jardin. La législation en vigueur n’est pas du tout adaptée à ces pratiques de livraison. Cette activité soulève de nombreuses questions, notamment celle du partage de l’espace aérien et des dangers que les drones peuvent apporter : terrorisme, piratage, escroquerie, etc.

 

La protection de la vie privée

Protéger les données confidentielles des clients est aussi au coeur des préoccupations. Amazon a certifié ne pas utiliser de caméras, mais des capteurs GPS pour la livraison par exemple. Les difficultés techniques entrent également en jeu puisqu’un opérateur de drone devrait être capable de piloter plusieurs appareils à la fois, à défaut de pouvoir créer des drones entièrement autonomes, qui ne peuvent pas se passer de caméras…

À lire sur FrAndroid : Les drones deviennent autonomes, intelligents et abordables

 

La question de la réglementation

Si la plupart des géants du web semblent se batailler pour obtenir le moindre assouplissement des lois, il s’agit avant tout d’une stratégie commerciale, à l’image de la proposition de loi d’Amazon. Il faudra attendre encore quelques années avant d’imaginer recevoir ses colis directement devant sa porte.

À lire sur FrAndroid : Réglementation sur les drones : ce qui change au 1er janvier 2016