On a essayé le nouveau VTC électrique Iweech Promenade : pourquoi il mérite vraiment d’être connu

Vélos électriques • 2024

La marque marseillaise Bellatrix est à l’origine des vélos électriques Iweech. À l’occasion du Vélo In Paris 2024, nous avons pu prendre en main son tout dernier modèle répondant au nom d’Iweech Promenade. Ce VTC électrique hérite du comportement électrique des vélos Iweech, le tout à un prix plus qu’attractif.

Source : Grégoire Huvelin - Frandroid
Source : Grégoire Huvelin - Frandroid
Où acheter L'
Iweech Promenade au meilleur prix ?

Il n'y a pas d'offres pour le moment

 

Nombreuses sont les nouveautés exhibées au festival Vélo In Paris 2024. Après avoir pris en main les derniers vélos électriques d’Angell Mobility et assisté à une découpe d’antivol Abus à l’aide d’une meuleuse, Frandroid a eu la chance d’essayer le tout dernier VTC électrique de la marque française Bellatrix, l’Iweech Promenade – que nous vous présentions déjà mi-avril.

Rappelons tout d’abord que le premier VAE d’Iweech a été un véritable coup de cœur de la rédaction. C’est d’ailleurs le premier vélo électrique à avoir reçu la note de 9/10 dans nos colonnes, tant pour sa praticité, sa connectivité avancée, son explosivité et son agilité. Bref, un as de la mobilité urbaine.

Un vélo électrique plus consensuel

Cette fois-ci, le fabricant a souhaité concevoir « un vélo plus consensuel », nous indique Christophe Sauvan, fondateur et CEO de la marque. Cadre ouvert, pneus Schwalbe Super Moto X de 27,5 pouces et 62 mm de largeur, fourche suspendue (63 mm de débattement), freins à disque hydrauliques Shimano MT200 : les codes du VTC sont clairement là.

L’idée est ici de toucher un public plus large, grâce à un cycle polyvalent aussi bien taillé pour la ville que les petits sentiers battus. Le tout à un prix attractif de 2495 euros.

Iweech Promenade
Source : Iweech

Quelles sont les premières sensations au guidon de cet Iweech Promenade ? Sans surprise, elles sont excellentes. On retrouve en effet la patte Iweech gérée par son système breveté Smart Control. Ce dernier personnalise le niveau d’assistance selon vos besoins du moment grâce à un calcul ultra avancé qui intervient toutes les 100 millisecondes.

Couplé au moteur arrière Mivice d’un couple de 45 Nm, l’ensemble de ce petit manège procure un comportement électrique vraiment maîtrisé : la poussée est à la fois dynamique et douce. Vous filez à une vitesse de 25 km/h très rapidement, sans que vous soyez du moins du monde brusqué. Le vélo s’adapte parfaitement à vos besoins, avec un pilotage rassurant et une posture de conduite relativement droite.

Un confort au rendez-vous

Certes, l’effet « bombinette » du premier Iweech est moins présent en raison du couple plus faible. Mais ce n’est absolument pas ce que l’on demande à ce Promenade, qui joue la carte de la maîtrise. Les reprises et les accélérations sont tout aussi efficaces et linéaires. Il faut vraiment tester pour encore mieux s’en rendre compte.

De par son segment, l’Iweech Promenade se doit d’apporter une belle dose de confort. Mission accomplie sur les quelques centaines mètres effectués sur les pistes du festival : la fourche suspendue amortie avec succès les grosses descentes de trottoirs, tandis que les pneus Super Moto X lissent honorablement le revêtement et apportent un bon niveau d’adhérence sur le sol mouillé des pistes empruntées.

Malgré la largeur des pneus, je n’ai pas eu l’impression de manœuvrer un « bus ». Dis autrement, l’agilité du vélo reste correcte par rapport à l’équipement qu’il embarque. Les quelques sessions de freinage sur sol mouillé nous ont aussi globalement rassurés, avec un bon mordant ressenti.

Sachez que l’Iweech Promenade est un vélo électrique single speed, associé à une courroie en carbone (peu salissante, durable et peu d’entretien). Il ne profite pas d’une large amplitude comme peut le fournir une transmission à plusieurs vitesses. Il y a ici un côté clé en main, où vous n’avez rien besoin de gérer pour avancer.

Des systèmes de sécurité en pagaille

« Il y a des gens, au bout de quelques mois, ils vont chez le réparateur, car certains pignons de la cassette sont trop usés. Quand on leur demande sur quels rapports ils utilisent leur vélo, et bien les réparateurs se rendent compte que ces utilisateurs ne changent jamais de vitesses », nous explique Christophe Sauvan.

L’Iweech Promenade est en quelque sorte une réponse directe à ce type d’usager, qui n’a pas l’habitude de jouer avec une transmission à plusieurs vitesses. En sus, le Promenade ne fait aucun compromis en matière de systèmes de sécurité : alarme antivol de 90 décibels, alerte notification et GPS intégré font partie du package, le tout à 2495 euros en coloris noir mat, vert mousse ou bleu profond – 2195 euros jusqu’au 30 avril.

Iweech Promenade
Source : Iweech

De série, il s’équipe aussi d’une béquille et de garde-boue, mais fait l’impasse sur l’antivol roue (45 euros) et le porte-bagages arrière MIK HD (70 euros) disponibles en option. Il faut bien tirer le prix vers le bas avec quelques petites concessions çà et là. Car à ce tarif, l’Iweech Promenade semble être une excellente proposition par rapport aux autres VTC électriques du marché, avec un niveau de sécurité particulièrement intéressant et un niveau de finition excellent pour le tarif.

Les Winora Yucatan X8, Gazelle Ultimate T10 HMB, Lapierre e-Explorer 6.5, Moustache Samedi 27 Xroad FS 5 et Nakamura E-Crossover XA ont peut-être un peu de soucis à se faire.

Une formule au premier abord pertinente

Évidemment, toute prise en main doit laisser place à un test plus approfondi pour vérifier et valider ces premières sensations prometteuses. Mais encore une fois, Bellatrix semble avoir trouvé une formule plus que pertinente. L’essai est marqué, il faut maintenant le transformer.

Où acheter L'
Iweech Promenade au meilleur prix ?

Il n'y a pas d'offres pour le moment

Les derniers articles