Test du Winora Yucatan X8 : une autonomie dinguissime pour ce VTC électrique polyvalent

Vélos électriques • 2023

Avec une endurance exceptionnelle et performant grâce au moteur Yamaha, le vélo de trekking électrique Winora Yucatan X8 a en plus un équipement complet et confortable, mais pêche sur de petits détails. Nous l'avons testé sur plus de 200 kilomètres, voici notre avis.

Source : Matthieu Lauraux pour Frandroid
Source : Matthieu Lauraux pour Frandroid
Où acheter Le
Winora Yucatan X8 au meilleur prix ?
 

Winora est une marque experte dans le domaine des vélos de ville. Fondée en 1921, elle avait pour ambition de rendre le cycle accessible à tous. La firme allemande a fait de ce domaine sa spécialité, comme en témoigne leur dernier modèle, le Radius. Toutefois, la gamme de Winora s’est également étendue aux VTC (également appelés trekking dans le vocabulaire anglais), et bien sûr, aux vélos électriques.

Il y a plus de dix ans, les VTC électriques de Winora ont adopté les géométries « C », « F » et « S », auxquelles se sont ajoutées les « B », « X » et « Y » rebaptisées en 2017. Le catalogue Winora inclut la marque précédemment nommée Sinus, typée pour la ville avec un tube de selle incliné vers l’arrière, le Yakun qui est le plus sportif avec son écosystème Bosch, et enfin les modèles intermédiaires Yucatan équipés de systèmes Yamaha.

Au sein de la gamme Yucatan actuelle, on retrouve quatre modèles. Le modèle « 8 » (se référant au nombre de vitesses) représente l’ancienne génération, tandis que le X8 est le modèle d’entrée de gamme de l’édition 2023. Le X10 se distingue par ses freins, sa transmission et sa suspension spécifiques. Les X12 et X12 Pro sont équipés d’un moteur PW-S3 plus performant.

Nous avons eu l’occasion de tester le Yucatan X8 sur une distance de près de 250 km et voici notre avis sur ce vélo électrique trekking.

Winora Yucatan X8 Fiche technique

Modèle Winora Yucatan X8
Vitesse max 25 km/h
Puissance du moteur 250 watts
Nombre d'assistances 4
Autonomie annoncée 110 km
Batterie amovible Oui
Bluetooth Non
GPS Non
Écran Oui
Couleur Gris
Poids maximal supporté 130 kg
Phares Oui
Feu arrière Oui
Fiche produit

Ce test a été réalisé à partir d’un modèle prêté par la marque.

Winora Yucatan X8 Un trekking à la croisée des (tout) chemins

Récemment, les Yucatan se sont « VTTisés ». Les générations précédant 2021 ressemblaient davantage à des VTC équipés de suspensions. Quant à la batterie, autrefois intégrée au cadre via une grande poutre avant, elle a connu une évolution en 2023. À cette date, Winora a introduit un cadre plus robuste avec une forme en U, se détachant du design semi-ouvert d’antan.

Winora Yucatan X8 2023 équipement
Source : Matthieu Lauraux pour Frandroid

L’enjambement du vélo est aussi bien plus aisé, notamment grâce à l’intégration horizontale du moteur Yamaha, abandonnant son orientation diagonale d’antan qui évoquait plus un VTT. Esthétiquement, ce Winora Yucatan X8 est donc plus cossu que le VTC traditionnel, s’alignant sur la tendance actuelle observée chez les concurrents tels que les Gazelle Ultimate, Giant Explore, Moustache Samedi. Cependant, certaines soudures grossières, courantes chez les marques allemandes, peuvent moins séduire.

Son guidon, large de 72 cm et droit, le positionne également comme un objet de loisir. Ce choix tranche avec une utilisation strictement urbaine, offrant une position de conduite plus avancée. Winora semble rappeler que le VAE est fait pour le loisir, comme en témoigne son coloris gris agrémenté d’inscriptions jaunes audacieuses. Le « X » du « X8 » symbolise ce croisement entre l’univers urbain et celui du tout-terrain.

Un équipement complet, mais inégal

Le vélo est doté d’un équipement complet. Les garde-boue tubulaires en métal sont appréciés, particulièrement ceux à l’avant, longs et munis de bavettes. Cependant, leur fixation semble un peu lâche. À l’arrière, le garde-boue est solide, bien qu’un peu court pour les projections. Le porte-bagages de série est homologué pour 25 kg et est compatible avec le système MIK. De plus, le cadre comprend deux rails pour accessoires, une innovation brevetée par la marque.

L’éclairage, non intégré, est de qualité supérieure à l’avant avec un Hermanns MR Go offrant 100 lumens et une orientation réglable en hauteur. À l’arrière, on retrouve un éclairage basique Axa Juno, de puissance modérée et sans fonction stop. Ces éclairages sont connectés à la batterie et peuvent être allumés via l’écran du vélo. La béquille est également fournie : elle jouit d’une base large et ferme, et est donc stable sur divers types de terrains. Toutefois, la sonnette de type anneau est inacceptable : en plus d’être peu sonore, son levier en plastique a cédé pendant notre test.

Winora Yucatan X8 Un écran trop basique et daté

Assez haut de gamme, le Winora Yucatan X8 se contente toutefois d’un écran un peu cheap. Le tout est associé à l’écosystème électrique Yamaha. D’une diagonale de 1,7 pouce et LCD, il est rétroéclairé et bien visible en toutes occasions.

Les boutons situés sous l’écran permettent d’allumer ou d’éteindre le vélo, d’activer l’éclairage et le mode marche. Deux boutons supplémentaires, situés à gauche, permettent de modifier le niveau d’assistance ou d’accéder à diverses informations.

 

En plus d’être basique, l’écran ne dispose que peu de renseignements. On peut seulement consulter le kilométrage en cours ou total, et l’autonomie restante théorique. Seul complément, une jauge de batterie à droite est dotée de dix barres. La dernière clignote lorsque le niveau d’autonomie est trop faible.

Il va sans dire que le Yucatan X8 n’a pas de connectivité, la marque japonaise n’ayant pas prévu de tel système avant plusieurs années, contrairement à Bosch équipant le cousin Yakun X10E par exemple.

Winora Yucatan X8 Un agile qui cache bien son jeu

Taillé pour le tout-chemin, ce vélo électrique de trekking possède une suspension avant. Le modèle SR Suntour XCM32 ATB de 100 mm de débattement est de moyenne gamme, suffisant pour absorber les terrains accidentés, et accessoirement les chaussées dégradées.

Les pneus Continental Contact Cruiser de 27,5 pouces par 2,4, sont fins par rapport à la concurrence. Ils se situent un cran en dessous des Schwalbe équivalents en ce qui concerne la filtration des vibrations, particulièrement à l’arrière où le cadre est semi-suspendu. Néanmoins, le confort est assuré grâce à une selle Selle Royal Wave bien rembourrée, et l’adhérence est optimale, garantissant un comportement serein du vélo.

Winora Yucatan X8 conduite chemin
Source : Matthieu Lauraux pour Frandroid

Le Winora Yucatan X8 est joueur, notamment avec son guidon large et droit, à la manière d’un VTT. C’est défavorable quand on joue des coudes entre les voitures en ville ou quand on le stationne dans un local, mais l’agilité est excellente en retour. On peut aussi trouver sa position avec facilité, grâce à l’angle de potence réglable.

Un moteur Yamaha très appréciable et une transmission au point

Avec le moteur Yamaha PW-S2, hyper réactif et doté d’un capteur de couple, l’expérience n’en est qu’améliorée. Avec sa capacité « zéro cadence » pour déclencher l’assistance électrique, le vélo démarre au quart de tour : c’est juste génial en pente, lors d’une sortie champêtre ou pour se mettre en sécurité rapidement au beau milieu du trafic urbain. Cependant, à l’arrêt, lorsqu’on exerce une pression sur la pédale, le moteur peut donner quelques à-coups, ce qui peut surprendre.

Winora Yucatan X8 moteur Yamaha
Source : Matthieu Lauraux pour Frandroid

Vif à l’accélération et lors des relances, le bloc japonais de 75 Nm de couple n’a pas vraiment de peine à grimper les plus fortes pentes de mon parcours étalon. En tout cas, avec le mode Expower, le plus puissant des 5 existants avec High, Standard, Eco et Eco +.

Une des autres qualités du moteur Yamaha est le mode Auto, à activer en pressant longuement le bouton des modes. Jonglant entre Eco, Standard et High. Il s’avère idéal lorsqu’on parcourt des trajets au dénivelé variable, évitant ainsi de changer constamment de mode. En parallèle, il améliore ainsi l’autonomie.

Winora Yucatan X8 dérailleur Shimano Acera
Source : Matthieu Lauraux pour Frandroid

Il reste donc à jouer avec les vitesses au nombre de 8 sur la transmission par chaîne et dérailleur Shimano Acera M3020. Les passages de rapports ne sont pas aussi furtifs qu’avec un Deore, mais cela reste rapide à l’action des poussoirs, sans sauts de vitesses ni déraillement. Le freinage est aussi orchestré par Shimano, via ses étriers MT200, très populaires, puissants et progressifs pour ce vélo Winora Yucatan X8 – mais un poil entrée de gamme.

Winora Yucatan X8 Une autonomie gigantesque

Après avoir roulé sur un Yamaha Booster doté du même ensemble moteur et batterie, son autonomie m’avait surprise. Avec un vélo électrique plus classique – surtout plus léger et avec des roues moins larges -, j’en attendais beaucoup. Et bien, c’est encore mieux que mes espérances, puisque le Winora Yucatan X8 a couvert 106 km sur son mode le plus performant.

C’est tout simplement exceptionnel. En mode Auto, le plus polyvalent, l’autonomie monte jusqu’à 132 km. Ceci est possible grâce à une batterie de 720 Wh ou 20 Ah, une grande capacité pour un vélo. Le mode Tour (3/5) peut aller encore plus loin, atteignant environ 160 km, mais au prix d’une assistance réduite en montée et de démarrages/relances moins dynamiques.

Une batterie à l’accès compliqué, mais avec une charge rapide

La batterie du Yucatan X8 est amovible et se trouve sous la barre avant du cadre, un emplacement qui la protège davantage de la pluie par rapport à une position sur le dessus de la barre. Un cache en plastique protège l’ensemble, en particulier des éclaboussures de la roue avant, avec un loquet permettant d’y accéder. Pour retirer la batterie, il faut la déverrouiller avec une clé, tourner la roue pour faciliter l’accès, tout en prenant soin de ne pas la laisser tomber.

Lourde et imposante, la batterie n’est pas transportable partout, sauf peut-être dans un grand sac. Toutefois, étant amovible, elle peut être chargée sur le vélo ou en dehors. Yamaha a aussi pensé à la praticité en permettant de consulter le statut de charge grâce à une jauge, ce qui est encore plus aisé sur le vélo via l’écran à 10 barres (plutôt qu’un simple pourcentage).

L’autonomie en mode Expower est de 100 km par charge, il suffit donc de consulter le chiffre d’autonomie restante pour connaître le pourcentage exact. Avec un chargeur de 4 ampères, la recharge est relativement rapide au vu de la capacité : un peu moins de 5 heures pour une charge complète, et 3 heures pour une charge habituelle entre 20 et 80 %.

Winora Yucatan X8 Un prix correct face à une forte concurrence

Le X8 est la porte d’entrée de l’offre Winora Yucatan, mais reste un vélo électrique trekking haut de gamme. Nous l’avons vu, son duo moteur-batterie est performant et l’équipement complet, même si certains éléments sont davantage étiquetés milieu de gamme (freins, dérailleur).

Ce modèle propose un coloris unique, un cadre fermé ou ouvert, avec trois tailles 38, 45 et 50, équivalents à des XS, M et L. Un cadre fermé existe en outre avec cinq tailles de 40 à 60 (M à XL/XXL).

À 3 399 euros, cela reste un tarif très honnête, et pile dans ce qu’offre la (vaste) concurrence. On pourra le trouver un poil inférieur en puissance face au cousin Sinus iX10 Monotube ou au Yakun avec le Bosch CX de 85 Nm, mais dont l’autonomie est très inférieure.

Winora Yucatan X8 2023 trekking
Source : Matthieu Lauraux pour Frandroid

Hors de sa marque, le concurrent légèrement plus sportif (avec un guidon bas), le Giant Explore E+ 2 STA, équipé du même moteur Yamaha, est proposé à 3 400 euros. Il ne dispose pas d’un cadre totalement ouvert et possède une batterie moins puissante.

Le Moustache Samedi 27 Xroad 2, à 3 299 euros, est équipé d’un Bosch Performance Line 65 Nm et d’une batterie de 500 Wh, mais son équipement est moins haut de gamme (Shimano Altus, fourche 100 mm). Sur le papier, le Winora surpasse un autre modèle français, l’O2feel Explorer 6.1, dont les composants, la batterie de 540 Wh et le moteur Shimano EP6 sont plus bas de gamme.

Lancé au printemps 2023, le Winora Yucatan X8 est à retrouver chez environ 200 revendeurs en France. Pas de vente en ligne, tout passe en physique tout comme le SAV via le revendeur. La garantie reste de 2 ans comme tous les vélos électriques, hors pièces d’usure.

Où acheter Le
Winora Yucatan X8 au meilleur prix ?

Notre avis sur Le Winora Yucatan X8

Design
8
Taillé comme un trekking sportif, moins que le cousin Yakun mais davantage que le Sinus plus urbain, le Winora Yucatan X8 est robuste, laissant toutefois ses soudures bien apparentes. L’équipement est complet : garde-boue, porte-bagages et une béquille soignée. Cependant, l’éclairage arrière et la sonnette font un peu low cost.
Écran
5
Intégrant l’écosystème Yamaha, l’écran, bien que daté et de petite taille, reste lisible de jour comme de nuit grâce à son rétroéclairage. Il affiche peu d’informations (seulement le kilométrage), mais dispose d’une jauge de batterie fine à 10 barres et des boutons qui restent accessibles même avec des gants. Aucune connectivité n’est au menu.
Conduite
8
Agile et plutôt confortable grâce à sa géométrie de VTC et sa suspension avant, le Yucatan X8 se démarque par son moteur Yamaha très performant et réactif, ainsi qu’au mode automatique. La transmission par dérailleur Shimano Acera n’est pas très haut de gamme, mais assez vive, tandis que les freins sont un ton en dessous, mais restent efficaces.
Autonomie
10
Muni d’une grande batterie de 720 Wh et d’un moteur très efficient, le Winora Yucatan X8 est un des vélos électriques les plus endurants du marché. Comptez 100 km avec l'assistance maximale, et plus de 130 km avec le mode Auto. La recharge est rapide grâce à son chargeur 4A, pour un plein en moins de 5 heures. Chapeau bas.
Note finale du test
8 /10
Le Winora Yucatan X8 est un bon vélo électrique polyvalent, typique de ceux que l’on nomme trekking ou VTC. Entre la ville et le tout chemin, avec un guidon typé VTT et un cadre ouvert, il est un entre-deux très intéressant pour la semaine et le week-end.

Ce n’est pas le mieux équipé de la gamme avec ses freins basiques Shimano MT200 par exemple, mais il remplit de nombreuses cases, à commencer par un confort très correct et une bonne agilité. Son moteur Yamaha n’est pas le plus puissant non plus face au PW-S3 du plus huppé X10, mais il est suffisant et assez puissant pour les trajets du quotidien et même des dénivelés modérés. Il est surtout ultra efficient, avec un minimum de 100 km par charge, grâce à une grande batterie de 720 Wh. C’est tout simplement hors normes.

Le prix du Yucatan X8 peut être considéré comme élevé au regard de certains composants (freins, sonnette, éclairage arrière), mais dans la moyenne des VTC électriques similaires. La connectivité n’a pas grand intérêt avec son écran basique et l’absence de connexion Bluetooth, mais il jouit tout de même d’un équipement complet toujours agréable à avoir pour les usages auxquels il prétend.

Points positifs du Winora Yucatan X8

  • Autonomie monstre

  • Très belles performances

  • Bon confort

  • Polyvalence

  • Équipement complet

Points négatifs du Winora Yucatan X8

  • Prix un peu élevé

  • Freins pas assez premium

  • Écran basique et sans connectivité

  • Sonnette défaillante sur notre vélo

  • Pas de selle suspendue

Les derniers articles