Le petit drone DJI Spark accueille de nouvelles fonctionnalités qui permettent de prendre plus facilement des vidéos et de profiter d’une meilleure qualité d’image.

DJI Spark

Présenté en mai, le DJI Spark est un petit quadricoptère qui a pour objectif de démocratiser les drones. Il se démarque notamment par son mode mains libres qui permet de le contrôler sans radiocommande ou smartphone. Avec des gestes de la main, vous pouvez le faire décoller, gérer son altitude ou encore prendre une photo. Pour avoir une idée des capacités de l’engin, vous pouvez retrouver notre test dudit drone.

Lever le bras pour prendre une vidéo

Fier de sa technologie, DJI a déployé une mise à jour logicielle sur le Spark afin de proposer encore plus de fonctionnalités. Grâce à celle-ci, il est maintenant possible de lancer un enregistrement vidéo en mode mains libres. Pour cela, lorsque vous vous trouvez à moins de deux mètres du drone, vous devez lever le bras à environ 45 degrés.

La LED frontale va se mettre à clignoter pour indiquer qu’il reconnait le geste et que le capteur est prêt à enregistrer. Pour arrêter la vidéo, il faut réitérer le geste.

Des plans cinématographiques

En plus de cela, DJI a également amélioré les modes QuickShot qui permettent au drone de suivre automatiquement une personne pour réaliser de courtes vidéos. Ainsi, l’utilisateur peut désormais choisir dans quelle direction (sens horaire ou anti-horaire) doit se déplacer le drone quand il filme en mode Circle (tourne autour du sujet) ou Helix (tourne en spirale autour du sujet, en prenant de l’altitude et en s’éloignant progressivement).

Par ailleurs, en mode Dronie (l’appareil filme en décollant à reculons), le Spark peut aller plus haut et le mouvement d’inclinaison de la caméra est moins brusque en mode Rocket (l’appareil décolle au-dessus du sujet). L’entreprise affirme que cela permet de donner des airs cinématographiques aux images tournées.

Image panoramique et meilleure définition

Enfin, le DJI Spark peut maintenant prendre des photos à 180 degrés en accumulant 21 clichés individuels. Et, bonne nouvelle, quand on prend une photo en mode mains libres, la définition des images atteint désormais 12 mégapixels. Une belle amélioration puisque jusqu’ici le drone se contentait de photos de 1,5 mégapixel.

Si vous possédez un DJI Spark, vous devez télécharger et installer la mise à jour sur le drone et la radiocommande. Il faut aussi vérifier que vous utilisez bien la dernière version de l’application mobile DJI GO 4, disponible sur Android et iOS.

À lire sur FrAndroid : Test du DJI Spark : le mini drone qu’on commande « au doigt et à l’œil »