Design, caractéristiques, prix et date de sortie, voici l’annonce officielle des Samsung Galaxy S8 et S8+, les deux nouveaux fleurons de la marque, et les deux nouveaux étalons du marché du smartphone.

Bien que les innombrables fuites aient gâché la surprise, l’ « Unpacked 2017 » fut enfin l’occasion de lever quelques incertitudes. Samsung a maintenu un événement de lancement grandiose, d’envergure internationale, qui s’est tenu le matin du mercredi 29 mars à New York, dans la salle de concert David Geffen Hall du Lincoln Center.

Samsung y a présenté les Galaxy S8 et S8+, qui marquent par leur design inédit, moins par leurs progrès techniques.

Nouveau design Infinity Display

Avant de détailler la fiche technique des Galaxy S8 et S8 plus, l’événement a d’ailleurs été l’occasion de découvrir les concepts de design qui ont donné naissance à ces deux smartphones.

Jean-Daniel Ayme, vice-président européen de la division mobile de Samsung Electronics, nous a expliqué que le design innovant des Galaxy S8 répond à la « fatigue » des consommateurs, lassés de revoir les mêmes codes esthétiques depuis tant d’années. La nouvelle génération inaugure ainsi le design « Infinity Display », qui permet de profiter d’un très grand écran de 5,8 pouces dans un corps à peine plus grand que celui d’un Galaxy S7, dont l’écran fait 5,1 pouces… ou que celui d’un iPhone 7 4,7″.

Pour ce faire, l’écran Super AMOLED du S8 recouvre la quasi totalité de la surface du téléphone, avec des bords incurvés réduisant au minimum les bordures latérales, et un ratio 18,5:9 très allongé réduisant quant à lui les bordures inférieure et supérieure.

Samsung est excessif en comparant son « œuvre » à de l’ « art moderne », mais on retiendra la comparaison, pertinente cette fois, avec une piscine à débordement (infinity pool en anglais).

Le Galaxy S8 reconduit par ailleurs le cadre métallique, le dos en verre ou encore l’apparence de l’appareil photo dorsal.

À lire sur FrAndroid : Prise en main du Galaxy S8 : « wahou ! »

Fiche technique

Passons maintenant aux évolutions techniques, avec une fiche technique puis une analyse de cette dernière.

 Galaxy S8Galaxy S8 plus
Taille d'écran5,8 pouces6,2 pouces
Définition d'écran2960 x 1440 pixels2960 x 1440 pixels
Résolution d'écran570 pixels-par-pouce529 pixels-par-pouce
Ratio d'écran18,5:9
Technologie d'écranSuper AMOLED Mobile HDR Premium
Capteur dorsal12 MP f/1,7 équivalent 26 mm stabilisation optique
Enregistrement vidéoUltra HD à 60 i/s, Full HD à 120 i/s
Capteur frontal8 MP f/1,7 autofocus à détection de visage
Lecture audioJack 3,5 mm jusqu'à 192 kHz 24 bits
SoCSamsung Exynos 8895 (10 nm)
CPU4 x Samsung M2 @ 2,5 GHz
4 x ARM Cortex-A53 @ 1,7 GHz
GPUARM Mali-G71MP20
RAM4 Go LPDDR4
LTEGigabit LTE
Wi-FiGigabit Wi-Fi
Batterie3000 mAh3500 mAh
Épaisseur8 mm8,1 mm
OSAndroid 7.x Nougat

Appareil photo reconduit

Comme on peut le voir, les caractéristiques de l’appareil photo dorsal sont similaires à celles du Galaxy S7, et pour cause : le capteur, l’objectif à stabilisation optique, tout le matériel est strictement identique. D’autres constructeurs innovent avec deux capteurs complémentaires, mais Samsung s’en tient à la technologie éprouvée et récompensée du Galaxy S7, qui reste l’un des smartphones les plus doués en photo du marché.

Seule évolution : le traitement numérique, avec l’apparition par exemple d’un mode optionnel « multi-frame », qui fait 3 photos en rafale, sélectionne la meilleure et l’améliore à partir des deux autres.

À lire sur FrAndroid : Samsung Galaxy S7 vs Galaxy S8 : un changement majeur dans l’histoire de la marque

Nouveau processeur puissant et peu gourmand

Sur le plan de la puce, pas de révolution, mais une évolution majeure, avec l’arrivée pour la première fois sur le marché du procédé de fabrication en 10 nm FinFET, que ce soit sur le Qualcomm Snapdragon 835 du modèle américain ou sur le Samsung Exynos 8895 du modèle européen. Le passage de 14 à 10 nm devrait permettre de maintenir l’autonomie, voire de l’améliorer, malgré un gain de performances de 10% sur le CPU et de 20% sur le GPU.

Prudence sur la batterie et la finesse

À propos d’autonomie, ce critère est étroitement lié à la batterie, responsable du fiasco du Galaxy Note 7. Samsung est donc attendu au tournant sur ce point. Ainsi il a joué la prudence sur la capacité de la batterie et de la finesse. Le Galaxy S8 s’en tient à 3000 mAh, comme son prédécesseur, et le Galaxy S8+ à 3500 mAh, 100 mAh de moins que sur le Galaxy S7 edge ou que sur le Galaxy Note 7.

En dépit des progrès auxquels on pouvait s’attendre en matière de densité, et malgré ces capacités inférieures ou égales, les Galaxy S8 et S8+ sont un peu plus épais que leurs prédécesseurs : ils mesurent respectivement 8 et 8,1 mm d’épaisseur, contre 7,9 et 7,7 mm. Mais ça ne se voit pas à l’œil nu et ça n’empêche pas le téléphone d’être splendide !

DeX : un smartphone transformable en PC de bureau, mais pas en PC portable

Et à propos des nouveaux processeurs, Samsung exploite leurs hautes performances pour inaugurer le mode DeX, pour Desktop eXperience. Une station d’accueil optionnelle permet de transformer le smartphone en ordinateur de bureau. On enfiche le smartphone sur un port USB Type-C, puis on accède à une interface Android fenêtrée sur un moniteur, à l’aide d’un clavier et d’une souris. L’expérience est fluide et réactive, mais on peut regretter que Samsung n’ai pas (encore ?) prévu de station d’accueil au format ordinateur portable, qui serait beaucoup plus pertinent.

À lire sur FrAndroid : Prise en main de Samsung DeX : quand le Galaxy S8 se transforme en ordinateur

Bixby : l’assistant virtuel multi-modal

Bixby est quant à lui le nom d’un nouvel assistant virtuel, concurrent direct de Google Assistant, Amazon Alexa et consorts, qui remplace S Voice.

Il a 2 particularités : premièrement, il bénéficie d’un bouton dédié sur la tranche du téléphone, qui permet d’invoquer la reconnaissance vocale d’une pression longue, ou d’afficher les informations les plus pertinentes du moment d’une pression courte. Deuxièmement, on peut interagir avec lui par tous les moyens : à la voix bien sûr, mais aussi par le biais de l’appareil photo (reconnaissance de bouteilles de vin, de meubles, d’œuvres d’art ou encore de monuments…), de l’écran ou encore du contexte.

Par exemple, on peut lui demander de nous montrer les photos de notre week-end à Londres, en sélectionner quelques unes à l’écran, puis lui demander de les envoyer à sa femme.

Prix et disponibilité

Les Samsung Galaxy S8 et S8+ seront disponibles en France à partir du 28 avril pour respectivement 809 et 909 euros, 110 euros de plus que pour leurs prédécesseurs. Samsung peut se le permettre, puisqu’il est le premier et le seul sur le marché à proposer les processeurs 10 nm de toute dernière génération. Les deux smartphones sont dès à présent en précommande, et les précommandes seront expédiées avec 8 jours d’avance, dès le 20 avril. Ces Galaxy S8 et Galaxy S8+ sont également disponibles avec un forfait chez les opérateurs.