Avec près de 60% de parts de marché, difficile d’ignorer Android. En tout cas, le spécialiste du GPS, TomTom, va devoir bien ficeler sa stratégie avant de débarquer sur la plate-forme de Google.

Après un opération réussie sur iOS, TomTom semblait avoir bien réagit à l’arrivée des smartphones équipées de puce GPS. A contrario, Garmin luttait ; ils avaient même tenté de lancer un smartphone GarminPhone (sous Android) avec l’aide d’Asus – sans succès. Il faut dire que Google ne simplifie pas la tâche à ces éditeurs de solution GPS, Google Maps Navigation est une solution gratuite et pré-installée sur tous les smartphones Android équipés des applications Google.

Selon Pocket-Lint, bien connu pour les ragots sans sources, a annoncé qu’une application Android était bien en cours de développement – d’après Peter-Frans Pauwels, co-fondateur de TomTom.

Concernant la monétisation de la solution, TomTom ne semblerait pas bien avoir compris que le marché sera ultra-concurrentiel sur Android, TomTom devrait être à un prix équivalent à l’App Store, soit 59 euros pour la France.

Bref, TomTom doit débarquer sur Android depuis 2009.