Depuis maintenant quatre années consécutives, Samsung profite de l’IFA pour dévoiler sa phablette du second semestre, le Galaxy Note. Cette année, la rumeur voudrait que le constructeur sud-coréen prenne un peu d’avance.

Galaxy Note 4

Le Samsung Galaxy Note 4 présenté en septembre 2014.

Le planning des sorties de produits Samsung est généralement organisé au cordeau et les amateurs des appareils du Coréen s’attendent chaque année à voir apparaître un Galaxy S en début d’année, entre fin février et début mai, et un Galaxy Note à l’IFA, en septembre. En 2015, les habitudes pourraient être cassées, et si le Galaxy S6 est arrivé sans surprise à la même période que prévu, le Galaxy Note 5 de son côté pourrait arriver plus tôt qu’attendu, à en croire la source « proche du dossier » du très sérieux Wall Street Journal. Ainsi, la nouvelle phablette du numéro un de la téléphonie mobile pourrait être dévoilée quelques semaines plus tôt, au milieu du mois d’août.

Ce choix serait motivé par le calendrier d’Apple et son récent lancement sur le marché des smartphones munis d’un grand écran. Jusqu’alors relativement intouchable en fin d’année, le Galaxy Note doit en effet se confronter à l’iPhone Plus de la firme californienne depuis l’année dernière, un concurrent de taille, au propre comme au figuré. En prenant de l’avance, Samsung s’assurerait ainsi une période de quasi-monopole avant que la réponse de Cupertino n’arrive sur les étals, et ainsi se garantir une meilleure couverture médiatique.

En décalant ainsi la présentation de son Galaxy Note 5 à un évènement dédié en août, Samsung pourrait mettre l’accent sur le Galaxy S6 EDGE+ lors de l’IFA. Enfin, le dernier intérêt d’avancer ainsi le lancement du Galaxy Note 5 serait de tenter une relance de la croissance de l’entreprise sur le troisième trimestre, un exploit que n’a pas réussi à réaliser le Galaxy S6.

Gardons néanmoins à l’esprit que pour le moment, aucune confirmation n’a été donnée. Aussi, malgré le sérieux du WSJ, le conditionnel est toujours de rigueur.