Comme en chaque début de mois, l’Agence Nationale des Fréquences (ANFR) publie ses observations sur le déploiement de la 4G en France. Les résultats du début novembre témoignaient d’une légère hausse du nombre d’antennes déployées (+ 3,5 %) et mises en service, et les chiffres du début décembre sont quant à eux assez semblable à septembre malgré une hausse de seulement 2 %.

android 2014-12-03 à 14.16.28

Les chiffres publiés ce mois-ci par l’ANFR sont un peu bâtards. Si on les lit globalement, on se rend compte que le nombre de sites autorisés n’a augmenté que de 2 % sur un mois avec dorénavant 18452 antennes déployées et en service. C’est d’abord la bande de fréquence 1800 MHz qui fait un peu faiblir ce chiffre avec seulement 1 % d’augmentation sur un mois, alors que la bande fréquence 800 MHz affiche une belle progression de 3,5 % et celle de 2,6 GHz progresse de 2,8%.
Et quand on regarde les chiffres individuels, ils sont encourageants.

Orange s’est vu attribuer 119 antennes durant le mois passé et en a mis 95 en service. L’opérateur historique reste premier avec 6813 supports actifs. Chez SFR, 105 nouveaux supports sont autorisés (2668 en tout), et l’opérateur a mis en service plus de 140 antennes, poursuivant sa marche en avant amorcée le mois précédent. Bouygues Telecom a de son côté reçu à peine 70 autorisations durant cette période, et a mis en service pratiquement autant en service pour porter son total à 6392.

Enfin, Free Mobile, exploitant seulement la bande 2,6 GHz, a reçu 270 autorisations portant son nombre de supports actifs à 1923, et a mis en service environ 230 supports. L’opérateur rattrape son retard sur SFR, et pourrait bien le dépasser d’ici quelques mois en continuant sur ce rythme. Numericable, désormais propriétaire de SFR, précisait toutefois il y a quelques heures ses ambitions, indiquant couvrir 50 % de la population hexagonale en 4G ce jour : il est prévu que le Carré Rouge couvre « 70 % de la population » d’ici la fin 2015.

Au total, ce sont donc 538 antennes actives de plus en l’espace d’un mois, et c’est presque aussi bien que le mois précédent où 585 nouveaux supports avaient été exploités.