Comme prévu, l’ARCEP vient de faire le point des enchères relatives à la bande 700 MHz. Les enchères ont atteint le 7e tour avec un prix de 451 millions d’euros. Dès demain, le 8e tour démarrera à partir de 456 millions d’euros. L’ARCEP précise que la demande est encore supérieure à 6 blocs.

antennes

Ce matin, l’ARCEP lançait officiellement le début des enchères pour la bande 700 MHz. L’autorité avait annoncé que chaque soir, un point sur la situation serait mis en ligne sur son site. Le communiqué de presse publié en fin de journée permet donc d’en savoir un peu plus sur cette première journée d’enchères, entrecoupée, comme le précise l’ARCEP, par un moment de recueillement et d’hommage national. À la fin de la journée, ce sont en tout 7 tours d’enchères qui se sont écoulés.

Parties de 416 millions d’euros le bloc de 5 MHz duplex, les enchères ont atteint 451 millions par bloc en fin de journée, soit un total de 2,7 milliards d’euros. Dès demain, les enchères redémarreront au 8e tour, au prix de 456 millions par bloc, puisque chaque tour conduit à une augmentation de 5 millions d’euros. L’ARCEP précise qu’on est loin de la fin des enchères puisque « la demande cumulée des candidats est toujours strictement supérieure à 6 blocs ». Pour rappel, les enchères prendront fin une fois que la demande totale des opérateurs atteindra 6 blocs. Free Mobile a le droit d’obtenir 3 blocs alors que Bouygues Telecom, Orange et SFR peuvent en acquérir chacun 2.