Lors du dernier trimestre 2015, la facture des clients mobiles a encore baissé en France si l’on en croit les chiffres du dernier observatoire des marchés des communications électroniques en France publié par l’ARCEP.

billet banque facture

Chaque trimestre, l’ARCEP, le gendarme des télécoms, publie son observatoire qui permet de récupérer de nombreuses informations intéressantes sur les usages des mobinautes et des opérateurs. Au quatrième trimestre 2015, la facture mensuelle mobile a vu son prix diminuer en moyenne, passant de 16,8 euros au troisième trimestre à 16,3 euros au quatrième trimestre.

On imagine que cette baisse est la conséquence des promotions proposées en fin d’année chez les différents opérateurs. Pour rappel, ce chiffre était de 24 euros avant l’arrivée de Free Mobile en 2012 et certains pensaient qu’ils allaient remonter avec le risque de passer à trois opérateurs. La facture mobile des clients remontera-t-elle au premier trimestre 2016 ? On peut en douter, au vu des promotions qui ont encore eu lieu lors du dernier trimestre.

facture mensuelle arcep T4 2015

 

La 4G gagne du terrain

En termes de téléphonie, les clients appellent un peu plus depuis leur téléphone mobile qu’au trimestre précédent, mais les appels depuis les lignes fixes ont carrément fondu. En prenant en compte les appels fixes et mobiles, on note toutefois une légère croissance des appels en un an, de 0,9 %. En revanche, l’utilisation des données mobiles a explosé, passant de 724 Mo par mois et par carte au troisième trimestre 2015 à 814 Mo au dernier trimestre 2015, et une hausse de 68 % en un an. La 4G est de plus en plus présente puisque 31 % des clients mobiles utilisent ce type de technologie, soit un doublement en un an. La 3G est toujours omniprésente, avec un taux de pénétration de 67 % des clients.

conso 4G

 

Les SMS sont encore en vie

On pouvait penser que les SMS et les MMS étaient morts, enterrés par les services de messagerie instantanée comme WhatsApp ou Facebook Messenger, mais ce n’est pas le cas. Au dernier trimestre 2015, il s’est échangé 41,6 milliards de SMS et 1,1 milliard de MMS, en légère hausse de 2,4 % sur une année. On note de plus en plus de cartes SIM actives, 72,1 millions au dernier trimestre, en hausse de 0,6 % sur un trimestre. Enfin, le dernier trimestre 2015 a été le second trimestre le plus actif en terme de portabilité : 2,039 millions.

Lors de l’arrivée de Free Mobile sur le marché, ce chiffre avait atteint 2,647 millions d’euros. On voit ici clairement l’impact des offres promotionnelles des opérateurs. Ce chiffre devrait donc être encore une fois élevé pour le premier trimestre 2016.

portabilité 2015 T4