Dans Paris intramuros, les usagers du RER C pourront se connecter aux réseaux 3G et 4G de tous les grands opérateurs, et ce, même dans les tunnels. La SNCF ne veut pas s’arrêter là et nourrit de grandes ambitions à ce niveau-là à l’horizon 2020.

Même les personnes qui n’habitent pas à Paris savent à quel point les déplacements dans la capitale — ou ses alentours — peuvent être longs. Dans les transports en commun, plusieurs usagers profitent de ce temps pour lire un livre, écouter de la musique ou regarder un épisode de série téléchargé sur leur smartphone

Désormais, les voyageurs pourront également profiter d’une connexion en 3G et 4G sur l’ensemble du RER C dans Paris intramuros. C’est en effet ce qu’a annoncé le réseau Transilien de la SNCF. La ligne profite ainsi de ces réseaux entre la Bibliothèque François Mitterand (13e arrondissement) et le Champ-de-Mars (7e arrondissement). 

Collaboration des quatre opérateurs

Sur cette portion du trajet il est donc possible de profiter des réseaux 3G et 4G des quatre grands opérateurs téléphoniques français (Bouygues, SFR, Free et Orange), même dans les tunnels grâce au déploiement d’antennes mobiles et d’infrastructures. La SNCF explique vouloir permettre à ses usagers « d’optimiser leur temps de trajet », non sans préciser qu’elle est bien consciente « que la 2G, lorsqu’elle est disponible, n’est plus suffisante ». 

Horizon 2020

La SNCF ne veut pas s’arrêter là. La compagnie ferroviaire affirme qu’en Ile-de-France, d’ici 2020, « 90 % des voyageurs des trains du quotidien bénéficieront d’une couverture 3G/4G ». Par ailleurs, dès septembre, la portion entre Champ-de-Mars et Saint-Ouen devrait également profiter d’une telle couverture réseau.

À lire sur FrAndroid : 3G/4G dans la métro et le RER à Paris, où en sommes-nous ?