L’UFC-Que Choisir avait lancé une démarche amiable à la suite de réclamations de certains abonnés insatisfaits lors de l’utilisation des services 3G fournis par Free Mobile. Certains d’entre vous vont donc pouvoir être remboursés.

A la recherche d’un réseau fonctionnel

Cette décision fait suite à une démarche d’UFC-Que Choisir. L’association de consommateurs avait constaté, comme tout le monde, de nombreux dysfonctionnements sur le réseau de Free en 3G. Elle a donc décidé d’envoyer une lettre de mise en demeure à la Free sur ses obligations de transparence et d’information auprès de ses clients. L’accord à l’amiable passé entre les deux acteurs permet donc d’éviter un dépôt de plainte et donne lieu à des indemnisations (très légères) pour les clients concernés. 

De toutes petites indemnisations

En d’autres mots, si vous avez été abonnés entre janvier 2012 et le 20 octobre 2015 au Forfait Free (19,99 euros/mois ou 15,99 euros/mois), vous allez pouvoir bénéficier d’une indemnisation de la part de Free. Evidemment, les indemnisations sont à la hauteur du prix des forfaits mobiles : elles sont basses. En effet, pour chaque mois de désagréments que vous aurez signalé, l’indemnisation s’élèvera à 1 euro dans la limite d’une somme maximale de 12 euros. 

Plus sur le même sujet : Free Mobile est de moins en moins dépendant au réseau Orange

Pour pouvoir prétendre à ces indemnisations, il fous faudra compléter un formulaire que Free Mobile est en train de partager à ses clients par e-mail. En attendant de pouvoir vous proposer l’accès au document en question, vous aurez davantage de détails sur le site de l’UFC-Que Choisir.

À lire sur FrAndroid : Orange, Bouygues, SFR et Free : quel est le meilleur réseau mobile ?