Introduction

Le Motorola Moto Z2 Play est un smartphone de milieu de gamme convaincant, quoi qu’un peu cher. Découvrons le ensemble.

Il y a un peu moins d’un an, Motorola tentait de révolutionner le marché du smartphone en proposant un appareil modulaire. Passé le buzz, l’intérêt est assez vite descendu puisque malgré ce concept original et la batterie la plus endurante jamais conçue pour un smartphone, ses autres caractéristiques restaient relativement moyennes. Mais Motorola n’a pas dit son dernier mot et propose un nouveau Moto Z Play qui semble corriger les quelques petits défauts de son prédécesseur, quitte à perdre un peu de son plus gros point fort à savoir l’autonomie.

Fiche technique

Modèle Motorola Moto Z2 Play
Version de l'OS Android 7.1 Nougat
Interface Android Stock
Taille d'écran 5,5 pouces
Définition 1920 x 1080 pixels
Densité de pixels 401 ppp
SoC Snapdragon 626 à 2,2GHz
Processeur (CPU) ARMv8
Puce Graphique (GPU) Adreno 506
Mémoire vive (RAM) 4 Go
Mémoire interne (flash) 64 Go
MicroSD Oui
Appareil photo (dorsal) 12 Mégapixels
Appareil photo (frontal) 5 Mégapixels
Enregistrement vidéo 4K
Wi-Fi 802.11 a/b/g/n
Bluetooth 4.2 + LE + EDR
Réseaux LTE, HSPA, GSM
Bandes supportées 1, 3, 5, 7, 8, 28, 38, 41
SIM nano SIM
NFC Oui
Ports (entrées/sorties) USB Type-C
Géolocalisation Oui
Batterie 3000 mAh
Dimensions 156,2 x 76,2 x 6 mm
Poids 145 grammes
Prix 400 euros
Fiche produit

Plus résistant et plus raffiné

La nouvelle version du Moto Z Play tente d’améliorer celle de 2016 sans pour autant perdre sa particularité et ses atouts charmes. À première vue, l’une des premières remarques que nous pouvons nous faire, c’est qu’il est plus mince et léger. Et la sensation de finesse et de légèreté est ressentie une fois en main, ce qui surprend puisqu’il s’agit d’un appareil disposant d’un assez grand et large écran (5,5 pouces et 16:9). Il ne pèse que 145 grammes pour 5,99 mm d’épaisseur.

Il est donc plus agréable à prendre en main, et pour une assez longue durée. La raison principale de son épaisseur, c’est aussi grâce à sa batterie qui se retrouve à -15% inférieure au précédent modèle, nous en parlerons plus précisément dans la partie dédiée à l’autonomie de ce smartphone. Enfin, ajoutons que si cette itération du Moto Z Play est plus raffinée, il reste cependant plus agréable en main avec une coque.

Nous retrouvons le logo Moto sur la façade avant, disposé au-dessus de l’écran tandis que le logo de la marque Motorola est visible sur la façade arrière. Le bouton verrouillage et volume +/- se trouvent sur la tranche droite. Le port de carte micro-SD ou double nano SIM est disposé quant à lui sur le dessus de l’appareil. Enfin, contrairement à l’original, le Z2 Play a la chance d’accueillir une prise jack !

Autre point important à souligner, le revêtement en verre a été changé pour le métal, ce qui est plus solide et résistant aux chocs et rayures. Le capteur d’empreintes est à présent encastré et a vu sa surface s’élargir, ce qui est plus facile pour son utilisation.

Pour résumer le Moto Z Play c’est ici amélioré sans trahir pour autant son design si particulier. Le système des Moto Mods est aussi responsable de ce choix et surtout, verrouille pour quelques années encore le design des Moto Z Play.

Un bel écran AMOLED

Le Moto Z2 Play est équipé d’un écran 5,5 pouces Full HD Super AMOLED (1080p). Il reste assez similaire à son prédécesseur : des couleurs vives et une bonne lisibilité. Dans son utilisation quotidienne, l’écran du Moto Z2 Play est très agréable.

Grâce à son écran Full HD, la lisibilité est très bonne et idéale pour tout type de navigation. Les couleurs sont bien calibrées, avec une luminosité très satisfaisante. Le choix d’une dalle AMOLED n’est sans doute pas pour rien dans le fort contraste et la profondeur des couleurs. C’est très agréable pour naviguer mais aussi visionner des photos et vidéos puisque les couleurs sont particulièrement vives. Bien entendu, la température des couleurs est un peu froide avec 8 000 K, le blanc tirant légèrement vers le bleu. Un très bon écran tourne plutôt autour des 7 000 K mais cela n’est pas gênant au quotidien.

 

 

Le plein de fonctionnalités

Longtemps, Motorola a reposé son choix pour la partie logicielle sur une version proche d’Android Stock avec juste quelques petits éléments en plus. En plus de proposer Android Nougat 7.1.1 et tout ce que cela comporte comme nouveautés, Motorola a choisi d’apporter davantage de fonctionnalités. Dommage que le français ne soit pas pris en charge, mais vous pouvez modifier votre langue de prédilection dans les paramètres de votre smartphone. Cette fonctionnalité permet de demander directement à votre téléphone des informations pratiques ou lancer certaines applications ou fonctions de l’appareil : “show me agenda”, “show me YouTube”, etc. Cela ne fonctionne qu’avec sa propre voix préenregistrée dans les paramètres du téléphone. Il suffit ensuite de swiper du haut vers le bas quand l’application a été reconnue.

De nombreux raccourcis viennent aussi faciliter son utilisation quotidienne. Il est possible de lancer l’appareil photo en retournant deux fois rapidement l’appareil par exemple. Cela était déjà le cas pour le modèle initial de 2016. Ces raccourcis ainsi que la fonctionnalité Show ont aussi le grand avantage d’être actionnés sans avoir besoin de déverrouiller l’écran. Et petit plus que j’ai bien aimé, c’est que l’écran d’accueil suit le mouvement et peut s’adapter en mode paysage.

Il est possible également de personnaliser les commandes principales bien qu’il est fort dommage que Motorola ait fait le choix de ne pas les placer autour du lecteur d’empreintes ce qui aurait permis un gain de place sur l’écran. Ce capteur aurait aussi gagné à proposer en fonction supplémentaire le retour à l’écran d’accueil.

Enfin, on retrouve toutes les possibilités qu’offrent les modules appelés Mods, ces accessoires magnétiques qui viennent se clipser à l’arrière de l’appareil. Nous avions déjà pu nous essayer aux Mods lors du test du premier Moto Z Play l’année dernière. Le Moto Power Pack permet de renforcer la batterie de l’appareil, l’Insta-share projector joue le rôle de rétro projecteur d’appoint, l’enceinte JBL SoundBoost 2 ou encore le True Zoom qui permet un zoom optique 10x. Autant de possibilités pour autant de contextes d’utilisation, le Moto Z2 Play promet une expérience des plus complètes. Que vous soyez en rade de batterie, que l’envie vous prend de regarder une vidéo ou écouter du son dans de meilleures conditions, vous serez servi et sans installation fastidieuse. Nous avions dédié un article dédié à ces Mods, si vous souhaitez un peu plus de retour sur l’expérience

Photo

L’appareil photo principal de l’appareil est de 12 mégapixels à double autofocus, dual pixel et laser, et il est coiffé d’une lentille avec une ouverture f/1,7. Le résultat est satisfaisant, les clichés ont en effet des couleurs éclatantes avec un bon contraste et qui ne sont pas avares en détail. Bon, ce n’est pas du haut de gamme certes, mais les photos de ce milieu de gamme sont plus que correctes, lorsque les conditions sont réunies tout du moins : en extérieur et sous le soleil. Vous verrez également que le mode HDR permet de corriger quelques petit défauts et d’améliorer la gestion de la lumière et des couleurs, notamment en ce qui concerne le ciel.

Lorsque la lumière vient à baisser ou lorsque vous êtes en intérieur, la qualité en prend un coup sans pour autant être catastrophique. Mais comme si ce n’était pas assez « extrême » j’ai pris une photo de nuit d’un tram en mouvement. La lumière et le mouvement sont ainsi mis à l’épreuve et le résultat, même s’il n’est pas fantastique s’en sort pas si mal.

Vous pourrez aussi effectuer quelques réglages puisque la partie logicielle permet d’affiner vos prises. Pour la caméra frontale de 5 mégapixel il ne faut pas s’attendre à des miracles mais les selfies ne sont pas si mauvais, même dans des conditions particulières comme le quai du métro parisien…

Enfin, il est possible de faire des vidéos en Ultra HDà 30 i/s, en 1080p jusqu’à 60 i/s et en 720p jusqu’à 120 i/s. Il vous faut cependant changer la résolution, puisque celle par défaut est réglée sur le 1080p à 30 fps.

Performances 

 Motorola Moto Z2 PlayLenovo Moto Z PlayHonor 9OnePlus 5
AnTuTu68 642 points61 747 points124 696 points179 243 points
PCMark 2.04 885N/A6 030 points6 622 points
PCMark6 042 points6 795 points 7 215 points7 852 points
3DMark Ice Storm Unlimited14 085 points6 795 points 29 574 points40 009 points
3DMark Ice Storm Unlimited (Physics)17 085 points13 801 points15 275 points19 713 points
3DMark Ice Storm Unlimited (Graphics)13 412 points13 275 points40 372 points56 682 points
GFXBench Manhattan (onscreen / offscreen)10 / 9,9 FPS10 / 9,8 FPS29 / 31 FPS55 / 60 FPS
GFXBench T-Rex (onscreen / offscreen)23 / 23 FPS23 / 23 FPS 55 / 62 FPS60 / 112 FPS

Le Moto Z2 Play possède un processeur Snapdragon 626 (CPU 8 x ARM Cortex-A53 @ 2,2 GHz + GPU Qualcomm Adreno 506) et de 4 Go de RAM. Ce n’est pas autant que ce qu’on peut retrouver sur un haut de gamme, mais c’est déjà suffisant pour un téléphone positionné sur ce marché du milieu de gamme. Les actions quotidiennes sont gérées sans encombre, vous pourrez ainsi naviguer sans problème ou même vous adonner aux loisirs comme le streaming ou les jeux vidéo, comme Real Racing 3, sans que le Moto Z2 ait l’air de souffrir. C’est une évolution de son prédécesseur, et même si les résultats aux tests sont en dessous de ses concurrents comme le Honor 9, ils sont relativement satisfaisant dans une utilisation quotidienne. Nous verrons également ce qu’il vaut face au Wiko WiM quand nous aurons procédé au test de celui-ci.

Une excellente autonomie

Le Moto Z Play premier du nom, avec ses 3 510 mAh, était un monstre d’autonomie. C’est simple, c’était le smartphone le plus endurant possible. Pour ce nouveau modèle, l’autonomie est un peu revue à la baisse avec une batterie descendue à 3 000 mAh. Et cela se ressent dans l’expérience et lors des tests. Sur SmartViSer, qui simule une utilisation quotidienne basée sur les préférences de notre communauté, le Moto Z2 Play a tenu 22h 23m 7s et 913ms. C’est un excellent résultat, car même si son autonomie est moins impressionnante que sur l’édition précédente, il reste au-dessus de ce que peuvent proposer la plupart des flagships de 2017, mis à part le OnePlus 5 qui a explosé tous les records.

Concrètement, l’appareil est très endurant, et peut tenir une journée et demie bien remplie voir deux jours si votre utilisation reste timide. C’est au-dessus de la moyenne, et comme vous pouvez utiliser le Mod Power Pack qui permet de survivre pendant vos déplacements grâce à l’ajout d’une batterie de 2 200 mAh.

Réseaux et communication

Côté connectivité, le Moto Z2 Play est équipé de technologies actuelles, comme le WiFi 802.11 et la 4G LTE de catégorie 7 sur les bandes de fréquences françaises 1, 3, 5, 7, 8, 28, 38 et 41. Sur le réseau d’Orange en région parisienne, pas de problème à remonter du côté du réseau.

Concernant la puce GPS, le positionnement satellite est plutôt bon et surtout, son orientation est précise et ne nous a pas fait faux bonds pendant les trajets effectués.

Le Motorola Moto Z2 Play est disponible dès à présent au prix de 450 euros.

Test Motorola Moto Z2 Play Le verdict

design
8
Belle évolution du premier Moto Z Play, ce nouveau modèle est plus léger et délicat. Il est cependant bien mieux d'y apposer une coque pour que la prise en main soit plus facile.
logiciel
8
Android 7.1.1 est supporté sur le Moto Z2 Play et dispose donc des dernières features de cette version. La partie logicielle de ce Motorola, hormis ses Mods, enrichissent cette expérience. De nombreux raccourcis sont disponibles et la commande vocale "show me" se révèle bien pratique.
caméra
7
Les photos ne sont pas exceptionnelles, certes, mais c'était l'un des points faibles du premier Moto Z Play. La caméra arrière propose à présent des clichés bien plus réussi et le mode HDR permet de corriger certains défauts.
autonomie
8
Alors oui, la batterie est moins impressionnante que sur le modèle de 2016, mais son autonomie reste quand même l'une des plus endurante pour un smartphone en dessous des 500 euros et arrive même à supplanter les flagship de cette année.
performances
7
Des performances honorables, qui permettent une bonne navigation et des sessions de jeux ou de streaming sans aucun problème. Bien sûr, en rajoutant 50 euros de plus vous pourriez profiter de la belle fiche technique d'un OnePlus 5.
écran
8
L'écran est de bonne facture. AMOLED et Full HD, ses couleurs sont profondes et sa luminosité est vraiment bonne. Résultat, même en plein soleil, l'écran du Moto Z2 Play est très agréable.
Note finale du test 8/10
Ce Motorola Moto Z2 Play améliore la référence de la moyenne gamme de la marque en tout point ou presque. Un design plus élégant tout en finesse, un meilleur appareil photo, des ajouts dans la partie logicielle appréciables, une fiche technique globalement au-dessus… Le seul hic, c’est son autonomie réputée l’année dernière pour battre des records qui se révèle du coup décevante, bien que très bonne. Finalement, ce Moto Z2 Play a perdu un peu de son gros point fort sans le gâcher totalement puisque supérieure à ce que propose l’ensemble des flagships, et s’est améliorée sur le reste de sa fiche technique.

L’expérience vaut tout de même le détour, il propose des fonctionnalités grâce aux mods vraiment très intéressantes et riches. Pour faire simple, il s’agit de l’un des meilleurs smartphones de sa catégorie à savoir le milieu de gamme et pour moins de 500 euros, le plus pertinent avec de nombreuses fonctionnalités. Le prix est tout de même élevé pour un milieu de gamme, mais compte tenu de ses qualités, il se situe dans la frange haute du marché. Le Moto Z2 Play est un très bon rapport qualité/prix qu’on ne peut que vous recommander si vous souhaitez une expérience très complète avec votre smartphone. Bien entendu, pour un peu plus, vous pourriez obtenir un haut de gamme, avec un écran bien supérieur et des performances plus musclées, mais cela ne change en rien le fait qu’il s’agisse de l’un des meilleurs de sa catégorie. Un smartphone qui se suffit à lui même, même si vous ne faites pas usage des mods, et qui fait toujours son petit effet auprès de ses proches.
  • Points positifs
    • Son autonomie...
    • Un design plus raffiné
    • Les Mods
    • La prise jack (résistance)
    • Un bel écran
  • Points négatifs
    • ... bien que moins impressionnante que le sur le premier Moto Z Play
    • Un prix fort