Attestation remplie sur TousAntiCovid, WhatsApp veut faire du ménage et Huawei ouvrirait une usine de puces – Tech’spresso

 

Vous n’avez pas eu le temps de suivre l’actualité hier ? Voici ce qui a marqué le mardi 3 novembre : l'application TousAntiCovid qui remplit votre attestation pour vous, WhatsApp qui va faire le tri dans les pièces-jointes lourdes et Huawei qui ouvrirait son usine de puces. Pour ne manquer aucune actualité, pensez à vous inscrire à la newsletter Frandroid.

Attestation de déplacement : l’application TousAntiCovid la remplit désormais pour vous

Depuis la semaine dernière, il n’est plus possible de se déplacer dans l’espace public en France sans attestation dument remplie. Jusqu’à présent, il fallait à chaque fois remplir une nouvelle attestation, une procédure qui peut paraître répétitive. Finalement, le Gouvernement a mis à jour l’application TousAntiCovid pour intégrer une fonction bien pratique : la sauvegarde des données de l’attestation. Une fois l’application remplie une première fois, vous pourrez ainsi retrouver à chaque fois votre nom, date de naissance et adresse, sans besoin de remplir les cases à nouveau.

WhatsApp veut vous aider à libérer de la place sur votre smartphone

Mine de rien, les conversations sur certaines applications de messagerie peuvent prendre de la place sur le stockage de votre smartphone. Les gifs et images qui peuvent être échangés sont en effet enregistrés automatiquement en local sur votre téléphone. Pour prendre ce problème en main, WhatsApp travaille sur une nouvelle fonctionnalité. Celle-ci permettra ainsi de retrouver simplement les pièces jointes les plus lourdes échangées dans l’application et de faire le tri. Une fonction bien pratique également pour la restauration des sauvegardes sur un autre appareil.

Huawei préparerait une usine pour fabriquer ses puces et couvrir ses arrières

Alors que Huawei ne peut désormais plus traiter avec le Taïwanais TSMC pour lui fournir ses puces Kirin, et que le constructeur chinois a eu du mal à lui trouver un remplaçant, il semble que le groupe ait décidé de prendre les choses en main. D’après les informations du Financial Times, Huawei s’apprêterait à ouvrir sa propre usine de production pour puces de smartphones. Il deviendrait ainsi un fondeur à part entière, au même titre que Samsung, et serait capable de développer les futurs processeurs de ses smartphones. Néanmoins, il faudrait d’abord s’attendre à des puces d’entrée et milieu de gamme, Huawei n’étant capable que de produire avec une gravure de 45 nm, contre 5 nm pour certains concurrents.

Les derniers articles