Ukraine : Google déploie des alertes aux bombardements sur Android

Un déploiement aussi utile que tragique...

 

Face à l'intensification des bombardements russes sur les principales villes ukrainiennes, Google a annoncé le déploiement d'alertes aux bombardements sur Android. Prise en concertation avec les autorités locales, cette mesure pourrait aider les populations à se mettre plus vite à l'abri.

Ukraine
Google veut aider les ukrainiens à se mettre plus vite à l’abri lors des raids aériens russes // Source : Max Kukurudziak – Unsplash

Dans un contexte de bombardements quotidiens menés en Ukraine par la Russie, en particulier sur les villes ayant une dimension stratégique pour les troupes de Vladimir Poutine, comme Kiev, Kharkiv ou encore Marioupol, Google fait un geste. À la demande des autorités ukrainiennes, le géant américain a annoncé en fin de semaine dernière déployer des alertes aux bombardements sur les smartphones Android en Ukraine.

Ce système vient en complément du dispositif d’alertes déjà mis en place dans les grandes zones urbaines visées par l’aviation russe, explique Google, qui précise par ailleurs avoir développé son système avec l’aide du gouvernent ukrainien.

Google veut aider les populations ukrainiennes à s’abriter plus vite

« De façon tragique, des millions de personnes en Ukraine comptent désormais sur les alertes de raids aériens pour tenter de se mettre à l’abri. À la demande et avec l’aide du gouvernement ukrainien, nous avons commencé à déployer un système rapide d’alertes (…) pour les téléphones Android en Ukraine », annonce Google.

« Ce travail vient en complément des systèmes d’alerte aux bombardements existant déjà dans le pays, et se base sur les alertes déjà diffusées par le gouvernement ukrainien », poursuit la firme dans note de blog intitulée « Aider l’Ukraine » et mise à jour le 10 mars dernier.

The system starts rolling out today and will ramp up to target all Android phones in Ukraine over the next few days. Thankful to our eng/product/UX teams for racing to get to a soln in short order. 3/3

— Dave Burke (@davey_burke) March 10, 2022

Dans un post publié le même jour sur Twitter, Dave Burke, vice-président de l’ingénierie pour Android, nous en dit plus sur la technologie utilisée pour rendre ces alertes aux bombardements viables et utiles. On apprend notamment que pour ce dispositif, Google tire parti de son mécanisme d’alerte à faible latence, développé au départ pour les évènements sismiques. Le système d’alertes aux raids aériens d’Android est toutefois « complémentaire aux systèmes d’alerte existants [en Ukraine] et partage les mêmes déclencheurs », rappelle néanmoins Dave Burke, lui aussi.

L’intéressé explique pour le reste que le déploiement de ce nouveau système d’alerte sur smartphone est en cours depuis le 10 mars. À l’heure actuelle, le dispositif est normalement disponible sur une majorité des mobiles Android en Ukraine.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles