Mozilla vient d’ouvrir aux États-Unis les tests publics de son Firefox Privacy Network, une sorte de VPN qui pourrait à terme être intégré comme service payant dans le navigateur.

Le logo du Firefox Privacy Network. Crédit : Mozilla

Le navigateur Firefox était déjà connu pour ses prises de position sur la vie privée, et il compte accélérer le mouvement. Après le blocage par défaut des cookies dans Firefox 69, annoncé la semaine dernière, Mozilla vient de lancer le test d’une nouvelle initiative nommée « Firefox Privacy Network ». Et si elle n’en a (presque) pas le nom, cette « extension qui fournit un chemin sécurisé et chiffré vers le web » ressemble beaucoup à un VPN, ou virtual private network.

La fondation conseille essentiellement l’utilisation de ce Firefox Privacy Network lorsque l’on se connecte à un Wi-Fi public, pour empêcher que ses données personnelles ne soient épiées par un tiers situé sur le même réseau. Car cette extension a des limites par rapport à un VPN standard, et c’est peut-être pour cela que Mozilla a préféré éviter l’acronyme. N’étant rajoutée qu’à un navigateur web, toutes les communications réseau effectuées en dehors de celui-ci ne sont pas occultées. On ne peut également pas paramétrer une localisation factice de son choix, comme le permettent d’autres VPN.

Gratuit… pour un temps limité

Le service sera « gratuit pour un temps limité », ce qui suggère qu’il pourrait devenir payant à l’avenir. Le patron de Mozilla, Chris Beard, avait déclaré en juin dernier que Firefox pourrait offrir un abonnement payant dès octobre 2019. Celui-ci inclurait des fonctionnalités premium comme un VPN ou un espace de stockage, sans plus de précisions. Mozilla souffre en effet d’une dépendance financière vis-à-vis de Google, qui est pourtant son principal concurrent tant en parts de marché que sur le plan idéologique.

En octobre 2018, Firefox avait déjà testé à petite échelle une fonctionnalité d’abonnement à ProtonVPN, un des leaders du secteur, pour 10 dollars par mois. Si vous voulez éprouver l’usage la version bêta du Firefox Privacy Network sur un ordinateur, il vous faudra malheureusement être localisé aux États-Unis. Ou demander à un VPN de faire croire à Firefox que c’est le cas, si vous êtes vraiment aventureux…

Quel est le meilleur VPN en 2019 ?