Après une première information fournie par EV Leakers sur l’existence d’une montre Pixel, Roland Quandt avance de ses propres sources que trois appareils seraient prévus et précise la configuration de la nouvelle plateforme Qualcomm.

La plateforme Wear OS est amenée à connaître une seconde impulsion. Qualcomm a déjà annoncé la sortie d’une nouvelle puce pour ces appareils et, surtout, nous apprenions de la part d’EVLeaks que Google travaillait sur une montre à lui, dans la gamme Pixel. Aujourd’hui, Roland Quandt en rajoute une couche avec ses propres informations.

Trois montres Pixel différentes

Selon celles-ci, Google serait en vérité en train de préparer trois appareils différents. Comme le veut la tradition, ils prennent des noms de code inspirés de poissons : Ling, Sardine et Triton.

Nous ne savons toutefois pas comment ces trois appareils vont se différencier, même si l’on peut subodorer que ce sera par leur taille. Certains modèles, si ce n’est tous, devraient intégrer le Bluetooth avec support du codec audio apt-X, le GPS et la 4G.

Un SoC Qualcomm pas si différent

C’est surtout sur la nouvelle plateforme Qualcomm que nous en apprenons un peu plus. Celle-ci serait lancée sous l’appellation Wear 3100, suite directe du 2100 qui équipe les appareils actuellement.

Petite déception : cette puce serait toujours gravée en 28nm. Elle intégrerait un processeur 4 cœurs ARM Cortex-A7 et un GPU Adreno 304.

Malgré tout, elle recevrait une grande amélioration de son autonomie par le biais d’une nouvelle solution de gestion de la consommation énergétique. C’est définitivement ce dont ont besoin les futures montres, mais l’une des manières de l’atteindre aurait été… d’utiliser une gravure plus fine.

Sortie repoussée mais toujours dans les temps

Nous apprenons également de cette même source que les montres Google auraient été repoussées du fait de nombreux aléas, du design des antennes au développement de la nouvelle gestion d’alimentation. Mars 2018 devait être le lancement de cette nouvelle plateforme, qui a finalement été repoussée.

Ce n’est pas bien grave : Google ne présentant ses nouveaux appareils qu’en fin d’année, elle sera sûrement fin prête pour l’événement Made By Google. Il nous faudra toujours attendre l’automne pour les découvrir.