Selon Evan Blass, Google n’aurait pas que ses derniers Pixel 3 et ses écouteurs Pixel Buds à présenter lors de son événement d’automne. Une montre Pixel serait également de la partie.

Google est désormais un véritable constructeur de produits high-tech. Nous n’en avons pas encore pleinement conscience en France, puisque ses produits les plus intéressants — comme les Pixel 2 et Pixel 2 XL — nous échappent pour le moment.

Cependant, sa stratégie est très claire. Sous le label « Made by Google » se montre une famille de produits allant du smartphone à l’ordinateur en passant par l’enceinte intelligente. Une nouvelle catégorie de produits devrait toutefois les rejoindre.

Une montre Pixel se rajoute à la famille Made by Google

Selon Evan Blass, qui cite l’une de ses sources de confiance, Google prévoirait bien de dévoiler les Google Pixel 3 et 3 XL lors de son événement d’automne dédié au matériel, en prime d’une nouvelle version de ses Pixel Buds, ses écouteurs sans-fil. Avec ceux-ci seraient toutefois dévoilés… une montre connectée sous la marque Pixel.

La dernière fois que nous avions entendu parler d’une montre Pixel, il ne s’agissait que d’une montre LG développée en partenariat avec Google. Ici, nous parlons bien d’une montre intelligente intégralement conçue par le géant de la Tech.

Le temps est venu

Est-ce vraiment étonnant ? Si les montres intelligentes, ou smartwatches, propulsées par Wear OS n’ont pas réussi à convaincre, le succès de l’Apple Watch est preuve qu’un marché existe. Aussi, il n’est pas étonnant que Google cherche, une nouvelle fois, à faire une percée sur celui-ci.

Le contexte y est propice. Qualcomm prépare enfin un nouveau SoC dédié, tandis que Google Assistant est enfin présent à la voix sur votre poignet. Nul doute que le développeur est capable de rendre ces montres à nouveau attirantes à grand coup d’intelligence artificielle, juste après la présentation hallucinante de Google Duplex.

À lire sur FrAndroid : Android P, Google Duplex, Google News… Toutes les annonces importantes de l’I/O 2018