Spotify envoie des messages d’avertissement aux utilisateurs d’applications pirates permettant d’utiliser son service sans restriction. Une croisade s’engage.

Spotify est l’un des principaux services de streaming musical au monde. Cette popularité attire bien évidemment des petits malins qui tentent d’accéder à la totalité des options gratuitement, sans payer d’abonnement mensuel. Une pratique qui ne plait plus à la firme suédoise.

À chacun son forfait

Pour rappel, Spotify propose plusieurs tarifs, dont l’un est gratuit. Ceux qui ont un compte non payant ont accès aux musiques, mais celles-ci sont ponctuées de publicités et un certain nombre de restrictions s’imposent. L’écoute est en effet aléatoire et bon nombre des ajouts sont réservés aux abonnés qui versent leur dîme mensuellement.

Certains ont détourné cela en proposant des applications qui proposent, avec un compte gratuit, de retrouver tous les avantages d’un abonnement premium. Si cela existe depuis longtemps déjà, Spotify part désormais en guerre contre ces applications.

« Une activité anormale »

Comme le précise TorrentFreak, plusieurs utilisateurs de ces applications pirates ont reçu un message de Spotify les avertissant qu’une « activité anormale » a été détectée sur l’application utilisée, ce qui a engendré une désactivation de celle-ci. Spotify tient tout de même à rassurer les contrevenants : « votre compte Spotify est hors de danger ».

Hors de danger pour ceux qui accepteront de rentrer dans les clous seulement. La suite du message indique en effet que si une utilisation répétée d’applications non autorisées violant les conditions d’utilisation du service est repérée, Spotify se réserve le droit de suspendre ou de résilier le compte.

Les applications dans le viseur

Les utilisateurs ne risquent donc pas grand-chose, d’autant que la plupart de ceux qui passent par ce genre d’applications modifiées utilisent des comptes « bis » créés pour l’occasion. Le leader du streaming musical cherche néanmoins à mettre un terme à ces écoutes pirates, en réduisant notamment la visibilité des clients proposés sur la Toile.

TorrentFreak rappelle en effet que des clients comme Dogfood ont été supprimés de GitHub pour violation de copyright et que le développeur de l’application a également dû modifier l’application proposée sur le célèbre forum XDA afin de la rendre conforme aux conditions d’utilisation.

À lire sur FrAndroid : Quel service de musique en streaming choisir en 2018 (Spotify, Deezer, YouTube Musique, Apple Music, Amazon Music) ?