Contrairement à ce que laissaient entendre les premières estimations sur l’affaire Cambridge Analytica, ce sont 87 millions de personnes qui ont été touchées par le scandale de fuite de données sur Facebook. La France, les internautes concernés sont relativement peu nombreux.

Facebook continue de se démener pour se sortir du scandale Cambridge Analytica. Le réseau social met à jour sa plateforme et promet également plus de transparence. Son patron Mark Zuckerberg doit d’ailleurs témoigner face au Congrès américain les 10 et 11 avril prochain.

Plus de personnes touchées que prévu

En attendant, le directeur technologique de Facebook, Mike Schroepfer, a écrit que 87 millions de personnes dans le monde avaient été touchées par cette affaire de fuite de données alors que les premières estimations avançaient un nombre de 50 millions.

Pour rappel, Facebook est accusé d’avoir laissé l’entreprise Cambridge Analytica siphonner les données personnelles d’un très grand nombre d’utilisateurs. Via un questionnaire, cette firme d’analyse comportementale a demandé à des internautes de livrer des informations sur eux en leur faisant croire que celles-ci servaient un intérêt universitaire. En réalité, les données ont été utilisées à des fins politiques pour influencer des élections.

Si autant de gens ont été touchés, c’est parce que Cambridge Analytica a exploité un outil de Facebook — corrigé depuis 2015 — qui lui permettait de récolter des informations sur les amis des participants, même s’ils n’avaient pas accepté de répondre au formulaire. C’est ainsi que les données de 87 millions de personnes ont été récoltées alors que seuls 270 000 d’entre eux ont répondu aux questions de la firme incriminée.

Et en France ?

Mike Schroepfer a partagé un graphique montrant quels ont été les pays les plus touchés par le scandale Cambridge Analytica. La France n’apparaît pas dans ce Top 10.

On apprend dans Les Échos que 211 667 internautes français ont été touchés par cette fuite de données. Tous sont amis avec les 76 personnes ayant installé l’application de Cambridge Analytica.

Autrement dit, la France est peu concernée par ce problème, mais il est intéressant de voir l’impact important que peut avoir le téléchargement d’une application sur Facebook. Dès lundi prochain, le réseau social affichera un outil en haut du fil d’actualité permettant de voir quelles applications ont accès à vos données, de les supprimer et de savoir si vous êtes une des personnes concernées par le scandale Cambridge Analytica.

Comme le précise Mark Zuckerberg, cité par Bloomberg, cette affaire n’a pas eu d’impact significatif sur l’audience de Facebook qui reste toujours le plus grand réseau social au monde.

À lire sur FrAndroid : « La vérité crue » derrière Facebook révélée par un mémo interne en fuite

Incontournable et connu de tous Facebook est le plus grand réseau social existant, fort de ses deux milliards d’utilisateurs et d’un nombre...

3 raisons de télécharger cette application

  • Le premier réseau social du monde avec deux milliards d’utilisateurs
  • Suivez les actus de vos amis et communiquez avec eux
  • Profitez de dizaines de fonctions