Nouvelle déconvenue pour Molotov, le service qui s’est promis de révolutionner la télévision traditionnelle : Altice a bloqué la possibilité d’enregistrer les émissions des chaînes qu’il détient sur le service. Mais la loi ne l’entend pas de la même oreille…

Molotov.TV est un service innovant qui a une mission principale : remettre la télévision traditionnelle à l’heure du numérique, en proposant un accès simple à toutes les chaînes, et des services d’enregistrement et de planification poussés.

Pourtant, les acteurs français ne le voient pas forcément d’un très bon œil, du fait qu’ils préféreraient que leurs spectateurs passent par leurs propres canaux de distribution. NextRadioTV, qui appartient au groupe Altice, est le dernier en date à une nouvelle fois mettre des bâtons dans les roues du service.

BFM et RMC ne peuvent plus être enregistrés sur Molotov

Depuis lundi, il n’est en effet plus possible d’enregistrer BFM Business, BFM TV, RMC Découverte ou RMC Story en utilisant les bookmarks de Molotov.TV, comme l’indiquent nos confrères de Next Inpact. Cela est entièrement dû à une nouvelle réclamation de NextRadioTV.

Ceux-ci réclament le versement d’une rémunération pour l’utilisation de ce service. Une réclamation qui n’est pas forcément légale, comme l’indiquent les services de Molotov : « NextRadioTV s’oppose à l’application de l’exception pour copie privée à ses programmes en réclamant à Molotov un partage de revenus sans objet, ce qui contraint Molotov à suspendre le service d’enregistrement »

L’exception pour copie privée est pourtant un principe juridique légal, encadré par la loi Création de 2016. Pour se plier au cadre légal, Molotov avait déjà déplacé sa fonctionnalité d’enregistrement dans ses formules payantes afin de pouvoir payer la rémunération pour copie privée qu’elle reverse déjà à Copie France.

Une exception impossible

Ainsi, Altice est ici en train de demander une exception pour ses services qui mettrait à mal le principe même de cette loi. Molotov indique en ce sens que « seule est applicable à ce service la rémunération pour copie privée qu’elle reverse déjà à Copie France. L’application de cette exception aux programmes distribués par Molotov ne peut donc être conditionnée ni soumise à aucune autre forme de rémunération que celle spécialement prévue à cet effet par la loi ».

Gageons donc que la situation ne dure pas, d’autant que Molotov s’est évidemment engagé à remédier à la situation le plus vite possible. On ne peut s’empêcher de voir ici une tentative maladroite de récupérer des revenus par n’importe quel moyen de la part de la maison-mère de SFR, à croire que se délester de ses salariés en masse ne lui suffit pas.

Retrouvez toute la télé en une seule app avec les chaînes gratuites de la TNT accessibles gratuitement et n'importe où! Reprenez votre...

3 raisons de télécharger cette application

  • Direct de plus de 30 chaînes TV
  • Reprenez les programmes depuis le début
  • Enregistrez vos programmes favoris