Uber lance un abonnement dans cinq grandes villes aux États-Unis permettant aux clients de réaliser près de 15 % d’économies. Un moyen pour l’entreprise de satisfaire ses clients, ses chauffeurs et d’attaquer ses concurrents comme Lyft.

 

N’avez-vous jamais été énervé de voir le prix de vos courses Uber exploser d’une minute à l’autre ? Un problème que l’entreprise VTC souhaite pallier en proposant un abonnement mensuel entre 14,99 et 24,99 dollars par mois à ses utilisateurs américains. De quoi limiter leurs dépenses de 15 % d’après la firme.

Les utilisateurs ayant opté pour l’abonnement Ride Pass n’auront plus à se soucier des fluctuations appliquées aux courses. Ce sont ces dernières qui font gonfler la note, car Uber fonctionne avec un système de tarification dynamique, influencé par l’offre et la demande principalement (mais aussi les intempéries par exemple). Un abonnement qui rappellera à certains le système mis en place par Amazon avec son service Prime. Uber s’adresse ainsi à ses plus grands utilisateurs et espère les fidéliser.

Le Ride Pass est pour le moment disponible dans cinq grandes villes américaines : Austin, Denver, Miami, Orlando et Los Angeles. C’est dans la Cité des Anges que l’abonnement sera le plus coûteux (24,99 contre 14,99 dollars), car il donne accès en plus aux trottinettes Lim ainsi qu’au vélo électrique Jump, deux services rachetés par Uber précisent nos confrères de Numerama.

Une concurrence rude

Depuis la création d’Uber en 2009, la start-up doit faire face à de sérieux concurrents comme Lyft. Ce dernier a lui aussi récemment lancé un abonnement mensuel à 300 dollars, le All-Access Plan. Il permet de réaliser jusqu’à 30 courses à 15 dollars maximum (si le trajet coûte plus, les clients n’ont qu’à régler la différence). Les utilisateurs ont donc le choix à présent.

L’arrivée de ce nouveau service, Ride Pass, ne devrait pas changer la situation des chauffeurs. Uber affirme que ces derniers gagneront la même somme sur les courses, car elle prendra en charge la différence de prix. Sur le plan financier, d’ailleurs, rappelons qu’Uber a perdu 4,5 milliards de dollars (3,6 milliards d’euros) en 2017, pour un chiffre d’affaires net de 7,5 milliards de dollars (6 milliards d’euros) selon Europe 1. Un contexte délicat dans la mesure où la société doit faire son entrée en bourse en 2019.

L’application idéale pour se déplacer à toute vitesse en grosse berline noire, célèbre à tel point qu’elle en est devenue un verbe...

3 raisons de télécharger cette application

  • Votre chauffeur privé disponible à tout instant
  • Disponible dans plus de 500 villes
  • Payez instantanément par carte bancaire

À lire sur FrAndroid : Pour contrer Vélib’, Uber va lancer ses vélos électriques en libre service dès 2019