D’après des sources de 9to5Google, le service de messagerie Hangouts va fermer ses portes en 2020 pour devenir une plateforme exclusivement réservée aux entreprises. Google a réagi à cette information.

Image : GraphicBurger

Mise à jour du 03 décembre 2018 :

Après publication de l’article de 9to5Google, Google a tenu à réagir quant à la fermeture de Hangouts :

En mars 2017, nous avons annoncé notre volonté de faire évoluer la version classique de Hangouts pour qu’elle se concentre sur deux expériences qui aident les équipes à mieux communiquer : Hangouts Chat et Hangouts Meet. Chat et Meet sont tous les deux disponibles pour les clients G Suite et seront disponibles également pour les particuliers. Nous n’avons pas officiellement annoncé de date butoir pour cette transition des utilisateurs de Hangouts classique vers Chat et Meet. Nous nous engageons totalement à prendre en charge les utilisateurs de la version classique de Hangouts jusqu’à ce que tout le monde ait bien migré vers Chat et Meet.

Le communiqué de Google confirme donc bien que la plateforme Hangouts telle que nous l’avons toujours connue va disparaître en laissant, en guise d’héritage, ses fonctionnalités Chat et Meet qui seront mises à la disposition de tout le monde. Reste désormais à savoir si cette transition aura réellement lieu en 2020.


Article original du 1er décembre :

On l’avait déjà enterré, mais il respirait encore ! Le client Hangouts pour le grand public existe encore et toujours aujourd’hui… mais il ne lui reste plus longtemps à vivre.

Chez Google, la question des services de messagerie est assez complexe. Pour résumer très brièvement la problématique, disons que la firme de Mountain View en a trop fait. Le géant américain se concentre actuellement sur Android Messages pour le transformer en client RCS (remplaçant du SMS), mais il propose déjà Google Duo, Google Allo et… Hangouts.

Ce dernier a été le grand sacrifié sur l’autel de la multiplication des services de messagerie Google. Lancé en 2013 pour remplacer Gchat, Hangouts a eu du mal à séduire les utilisateurs. Sans surprise, on apprenait en 2016 qu’il allait devenir une plateforme exclusivement réservée aux entreprises laissant Duo et Allo s’adresser au grand public.

Déjà enterré

Et depuis il faut bien avouer que tout le monde pensait déjà que Hangouts pour le grand public était mort et enterré. Sauf que des sources bien informées ont indiqué à 9to5Google que le client de messagerie allait en réalité fermer en 2020. Ainsi, si la nostalgie vous étreint, vous pouvez encore aller errer sur ce service fantôme.

Notez toutefois que le service ne prend plus en charge les applications tierces et il en va de même pour les SMS. Le destin tragique de Hangouts n’est pas sans rappeler celle de Google+, dont la fermeture a été officialisée. Google a d’ailleurs aussi fait du ménage dans ses clients mail avec la disparition prochaine d’Inbox.

À lire sur FrAndroid : Une faille de sécurité sert d’excuse à Google pour fermer Google+, son réseau social fantôme