Quitter Twitter après le rachat d’Elon Musk vous tente, mais pas trop non plus

 

Elon Musk a officiellement racheté Twitter. Quelle est votre position sur le réseau social après ce changement de direction ? Souhaitez-vous le quitter, ou bien rester ? C’était l’objet de notre sondage de la semaine.

« L’oiseau est libre ». C’est par cette phrase qu’Elon Musk, patron excentrique de Tesla, SpaceX, et maintenant Twitter, a confirmé la finalisation du rachat du réseau social. Taquin, il est arrivé dans les bureaux avec un évier dans les mains pour jouer sur le sens du mot « sink » (« évier » en français) et l’expression « let that sink in », que l’on pourrait traduire par « méditez là-dessus ». Espérons pour lui — et surtout pour les employés de l’entreprise — que cela n’est pas un mauvais présage qui annoncerait que Twitter va couler (« to sink »)…

Un vent de panique dans les ailes de Twitter

Au vu du caractère très marqué du fantasque entrepreneur, le rachat de Twitter soulève de nombreuses inquiétudes, notamment concernant la modération. L’homme le plus riche du monde avait déjà indiqué vouloir laisser une liberté d’expression extrême sur la plateforme avant que l’on ne lui rappelle que les libertés des uns est là où commence celle des autres… et que cela est même encadré par la loi dans certains pays. « L’ouverture pour tous » que clame Elon Musk inquiète déjà celles et ceux qui voient là un signe de la validation de la parole toxique et oppressante, déjà très présente sur le réseau, voire du harcèlement.

Aussi, on peut déjà lire des messages de personnes annonçant quitter Twitter, pour se tourner par exemple vers Mastodon. On le sait pourtant, les appels au boycott des réseaux sociaux sont rarement suivis. En janvier 2021, vous étiez nombreux à nous dire que vous quitteriez WhatsApp après le changement de ses conditions générales d’utilisation, mais combien y sont revenus ?

La question se posait donc pour Twitter, qu’allez-vous faire de votre compte ? C’était l’objet de notre sondage de la semaine, voici les résultats.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les résultats sont globalement équilibrés. Certains choix de réponse se démarquent plus que d’autres, sans non plus prendre le dessus de manière significative. Ainsi, pour 35,8 % d’entre vous, quitter Twitter n’est pas une option : vous considérez que l’arrivée d’Elon Musk n’y changera rien.

A contrario de 12,9 % des sondés, qui, eux, estiment qu’il fera n’importe quoi : dans ce cas, dire adieu à Twitter fait partie de vos plans. Entre ces deux résultats, une part des participants se tâte : 24 % au total, qui l’envisagent selon les futurs changements apportés à la plateforme.

Tout compte fait, Twitter n’est pas une finalité en soi, puisque 27,3 % d’entre vous — tout de même — ne sont pas inscrits dessus. Vous n’avez donc pas de lien avec le rachat du service et des conséquences qui en résulteront.


Les derniers articles