OnePlus et Meizu ont triché dans les benchmarks : nos résultats

Souvenez-vous, en novembre 2013, Futuremark, l’éditeur du célèbre benchmark 3DMark bannissait de ses résultats officiels les smartphones HTC et Samsung. Les deux constructeurs trichaient dans les benchmarks en augmentant les fréquences du processeur (CPU) et de la puce graphique (GPU) dans les benchmarks. Suite à cet épisode fort médiatisé, les différents constructeurs ont plus ou … Lire la suite