Apple continue d’internaliser un maximum de compétences. La prochaine sur la liste serait la puce responsable de la gestion du chargement et de l’autonomie.

Après les processeurs et les puces graphiques, Apple souhaiterait internaliser de nouvelles compétences. C’est en tout cas ce que croit le journal Nikkei qui rapporte que la firme travaillerait à développer ses propres puces de gestion de la batterie et du rechargement.

Si on devait résumer la stratégie d’Apple au cours des dernières années en une seule idée, il s’agirait de gagner son indépendance vis-à-vis de ses fournisseurs. Pour cela, la firme développe de plus en plus de technologies en interne. Cela lui permet de réduire ses coûts de production, de maîtriser de mieux en mieux la chaîne technologique et de ne pas être dépendant d’un éventuel concurrent.

Après Imagination, Dialog fait les frais de cette stratégie

En avril 2017, Apple avait publiquement annoncé son ambition de développer ses propres puces graphiques pour l’iPhone 8 et l’iPhone X. Cette annonce avait fait sombrer l’action d’Imagination Technologies en bourse, il s’agissait du concepteur des puces graphiques PowerVR intégrées jusqu’à présent dans les iPhone et les iPad.

Le cours de l’action Imagination après l’annonce d’Apple

Le même phénomène se produit avec le cours de l’action de Dialog, la firme qui développait jusqu’à présent les puces de gestion de l’énergie des produits d’Apple sous iOS. La chute est moins importante que dans le cas d’Imagination, il faut dire qu’il ne s’agit que d’une rumeur et non d’une annonce d’Apple.

Vers des iPhone plus performants et plus autonomes ?

D’après les sources du journal Nikkei, le nouveau composant d’Apple serait le plus avancé de l’industrie. Cela ne semble pas improbable, la firme a pris l’habitude d’avoir un temps d’avance sur la concurrence avec ses processeurs maison. Cette puce permettrait à Apple d’améliorer la gestion de la batterie au niveau logiciel par l’iPhone, grâce à une maîtrise de bout en bout des composants.

Ces améliorations permettraient donc d’obtenir de meilleures performances pour une consommation réduire des appareils. Avec l’intégration des puces d’Apple à ses ordinateurs, on imagine que ces améliorations profiteraient à l’ensemble du catalogue du géant à terme.