Nouveau rebondissement dans l’affaire Batterygate qui secoue Apple depuis décembre dernier. Tim Cook a annoncé qu’il sera possible de désactiver le mécanisme de ralentissement automatique d’iOS dans sa prochaine mise à jour.

C’est en quelque sorte une volte-face pour Apple. Tim Cook a annoncé qu’il sera possible de désactiver le mécanisme de ralentissement automatique des performances de l’iPhone, ce que l’on a appelé l’affaire Batterygate. Pour rappel, iOS avait introduit un mécanisme qui limitait automatiquement les performances de plusieurs anciens modèles d’iPhone pour améliorer la stabilité de la batterie lors de son vieillissement. Suite à l’écho négatif des utilisateurs, Apple s’était excusé pour ne pas avoir été plus clair lors du déploiement de cette mise à jour et avait annoncé un programme mondial pour permettre à tous les utilisateurs d’anciens modèles d’iPhone de changer leur batterie pour seulement 30 euros, au lieu de 80 euros habituellement, et cela jusqu’à fin 2018.

À lire sur FrAndroid : Apple s’excuse et propose un changement de batterie à 29 dollars

Dans une interview avec ABC News, Tim Cook – CEO d’Apple – a déclaré que la mise à jour arrivera le mois prochain dans une version développeur avant un déploiement plus large. « Nous allons donner aux gens la visibilité de la santé de leur batterie, c’est très, très transparent« , a-t-il déclaré. Tim Cook a également indiqué que la mise à jour informera plus clairement les utilisateurs lorsque leur iPhone aura réduit automatiquement ses performances dans le but d’éviter les fameux arrêts inattendus. « Si vous n’en voulez pas, vous pouvez l’éteindre« , a déclaré Tim Cook, bien qu’il a souligné que cela n’était pas recommandé.

Apple fait actuellement l’objet de nombreuses actions en recours collectif après avoir admis avoir intentionnellement ralenti les anciens iPhone.

À lire sur FrAndroid : 5 réponses à vos questions sur les limitations techniques de l’iPhone imposées par Apple