Apple vient de publier une réponse historique qui annonce des mesures pour ses clients, un remplacement de batterie moins onéreux et une mise à jour d’iOS.

Apple vient de publier une lettre à ses clients pour s’excuser pour le « malentendu« , après avoir récemment admis qu’il avait délibérément ralenti les anciens modèles d’iPhone pour compenser la dégradation des batteries. « Nous savons que certains d’entre vous pensent qu’Apple vous a laissé tomber« , explique l’entreprise, « Nous nous excusons« .

Tout d’abord, nous n’avons jamais – et n’aurions jamais – rien fait pour réduire intentionnellement la durée de vie d’un produit Apple, ou dégrader l’expérience de l’utilisateur en déployant des mises à niveau. Notre objectif a toujours été de créer des produits que nos clients apprécient, et de faire en sorte que les iPhone durent le plus longtemps possible (…)

Nous avons publié un dossier qui répond aux quatre questions principales sur les limitations techniques.

Une nouvelle batterie installée pour 29 dollars

Apple revient sur ce qui l’a poussé à ralentir les anciens iPhone (iPhone 6, 6S, 7 et SE) : la batterie est un bien « consommable », elle propose donc de la remplacer pour 29 dollars (25 euros environ, même s’il faudra s’attendre à au moins 30 euros si le programme de remplacement est valable en France) à partir de fin janvier à décembre 2018 – il s’agit d’une réduction de 50 dollars du coût habituel de remplacement.

Extrait de la lettre d’Apple

À l’heure actuelle, nous ne savons pas si ce programme de remplacement sera également accessible aux consommateurs européens, mais il est fort à parier que c’est une décision qui touche tous les pays où Apple est présent.

Toutes les batteries rechargeables sont des composants consommables qui deviennent moins efficaces à mesure qu’ils vieillissent chimiquement et que leur capacité à tenir une charge diminue. Le temps et le nombre de fois qu’une batterie a été chargée ne sont pas les seuls facteurs dans ce processus de vieillissement chimique. (…)

Apple promet également d’ajouter des fonctionnalités à iOS qui fournissent plus d’informations sur la santé de la batterie dès le début de 2018, de sorte que les utilisateurs puissent être conscients du moment où leurs batteries ne sont plus capables de supporter les performances maximales de leur smartphone.

Des détails sur les ralentissements

Apple continue d’insister sur le fait que les smartphones n’ont pas été artificiellement ralentis, mais plutôt que l’entreprise californienne a optimisé les performances du téléphone pour maximiser la durée de vie des batteries. « La seule intention de cette fonctionnalité est d’empêcher les arrêts inattendus liés à la dégradation de la batterie« , c’est ce que l’on peut lire dans un nouvel article d’Apple publié à côté de la lettre. « Cette gestion de l’alimentation fonctionne en surveillant la température de l’appareil, l’état de charge de la batterie et de l’impédance de la batterie. Seulement si ces variables l’exigent, iOS gérera dynamiquement les performances maximales de certains composants du système, tels que le CPU et le GPU, afin d’éviter des arrêts inattendus« .

Cette gestion de l’alimentation fonctionne en examinant conjointement la température de l’appareil, le niveau de charge de la batterie et l’impédance de la batterie. Uniquement si ces variables l’exigent, iOS gérera de façon dynamique les performances maximales de certains composants du système, tels que le processeur (CPU) et le processeur graphique (GPU) afin de prévenir des arrêts inattendus. Par suite, les charges de travail de l’appareil s’auto-équilibreront, permettant une distribution plus uniforme des tâches du système au lieu de pics de performances élevés et pointus survenant d’un coup. Dans certains cas, l’utilisateur pourra ne remarquer aucune différence au niveau des performances quotidiennes de l’appareil. Le niveau de changement perçu dépend du degré de gestion de l’alimentation qui est requis pour un appareil particulier.

D’après Apple, la fréquence d’horloge du processeur n’est qu’une partie du puzzle de la batterie et de la gestion des performances : les iPhone avec de vieilles batteries peuvent également diminuer la luminosité de leurs écrans, réduire le volume maximum des haut-parleurs et même désactiver le flash LED. Mais d’autres fonctionnalités de base, comme le modem cellulaire (3G et 4G), la qualité des appels, le GPS et les caméras, ne sont pas affectées.

Cela comprend une fonction pour l’iPhone 6, l’iPhone 6 Plus, l’iPhone 6s, l’iPhone 6s Plus et l’iPhone SE, qui gère de façon dynamique les pics de performances instantanés, uniquement lorsque cela est nécessaire, pour empêcher l’appareil de s’éteindre de façon inattendue. Cette capacité a également été étendue à l’iPhone 7 et à l’iPhone 7 Plus avec iOS 11.2, et nous continuerons à l’avenir à améliorer notre fonction de gestion de l’alimentation. Le seul objectif de cette fonction est de prévenir les arrêts inattendus afin qu’il soit toujours possible d’utiliser l’iPhone.

Cette réponse est donc historiquement forte, ce qui témoigne de l’importance de cette crise

Les déclarations d’Apple ont eu un large écho, également chez ses concurrents. En France et aux États-Unis, des associations et des consommateurs ont porté plainte contre Apple. Cette réponse est donc historiquement forte, ce qui témoigne de l’importance de cette crise.

Si le sujet vous intéresse, nous répondons aux 4 principales questions sur le sujet dans un dossier dédié.

À lire sur FrAndroid : 5 réponses à vos questions sur les limitations techniques de l’iPhone imposées par Apple