Au tour de Samsung et de LG d’affirmer qu’ils ne ralentissent pas leurs smartphones

 

Alors qu’Apple est pointé du doigt pour avoir volontairement bridé ses anciens iPhone, les concurrents de la Pomme s’empressent d’affirmer qu’ils ne se sont jamais livrés à ce genre de pratiques. Après HTC et Motorola, c’est au tour de LG et de Samsung de rassurer leurs utilisateurs.

C’est le feuilleton de cette fin d’année et on pourrait sobrement l’appeler « l’affaire Apple ». Face à l’ampleur que prend celle-ci, les fabricants Motorola et HTC ont réagi en indiquant que, contrairement à la marque à la Pomme, ils ne bridaient pas leurs anciens smartphones. Et maintenant c’est au tour de deux autres mastodontes du marché Android d’affirmer la même chose : Samsung et LG.

Petit rappel des faits : il y a peu, le fondateur de Geekbench a découvert qu’Apple bridait volontairement ses anciens iPhone. Pour quelle raison ? La Pomme craint que les batteries lithium-ion vieillissantes provoquent des arrêts inopinés des appareils. Par conséquent, l’entreprise ralentit volontairement les performances de ses smartphones afin de les préserver plus longtemps.

Malgré son explication, Apple doit faire face à plaintes déposées à son encontre dans certains pays, dont les États-Unis et, plus récemment, la France où l’association HOP l’accuse « d’obsolescence programmée » et de tromperie. Entre-temps, Apple a présenté des excuses officielles à ses clients pour ce « malentendu » et propose un programme de remplacement des batteries et une mise à jour d’iOS.

Les réactions de LG et Samsung

De leur côté, LG et Samsung, contactés par Phone Arena, ont donc tous les deux affirmé qu’ils ne se sont jamais livrés à la même pratique qu’Apple. Le premier écrit :

Nous ne l’avons jamais fait, nous ne le ferons jamais ! Nous nous préoccupons de ce que pensent nos clients.

Quant au second, il répond la chose suivante :

La qualité des produits a été et sera toujours la première priorité de Samsung Mobile. Nous garantissons une durée de vie prolongée de la batterie des appareils mobiles de Samsung par le biais de mesures de sécurité à plusieurs niveaux, incluant des algorithmes logiciels qui gèrent le courant de charge de la batterie et la durée de charge. Nous ne réduisons pas les performances du CPU par des mises à jour logicielles pendant le cycle de vie du téléphone.

On comprend qu’il s’agit là d’une aubaine pour les concurrents d’Apple qui, compétition impitoyable oblige, ne manqueront jamais de faire valoir leurs pratiques quand elles sont moins controversées que celles d’Apple.

Apple vient de publier une lettre à ses clients pour s’excuser pour le « malentendu », après avoir récemment admis qu’il avait délibérément ralenti les anciens modèles d’iPhone pour compenser la dégradation des batteries. « Nous savons que certains d’entre vous…
Lire la suite

Les derniers articles