Comme à son habitude, Apple n’a pas manqué l’occasion de se moquer de la faible répartition Android, mais en faisant toujours autant de raccourcis.


Lors de la WWDC 2018, Apple a dévoilé iOS 12 qui apporte son petit lot de nouveautés. Et comme à son habitude, la marque à la Pomme en a profité pour tacler Android. Et ce, sur un sujet qui lui a toujours tenu à cœur : le faible taux de répartition de la dernière version de l’OS de Google.

Ainsi, comme le précise Apple, Android 8.x Oreo n’est disponible que sur environ 6 % des appareils contre 81 % pour iOS 11. Or, comme nous l’avions déjà précisé dans un précédent article, la firme de Cupertino passe volontairement sous silence le fait que les anciennes versions d’Android ne sont pas forcément obsolètes.

En effet, les développeurs Android peuvent se reposer sur les Play Services et les bibliothèques que Google met à leur disposition et qui permettent d’adapter les applications à un très grand nombre de versions Android, récentes et anciennes.

Au-delà de cela, ils arrivent très souvent que les constructeurs implémentent directement des fonctionnalités supplémentaires dans leur interface avant même que Google ne le fasse. Autrement dit, même si vous ne disposez pas d’Oreo sur votre smartphone, il y a des chances pour que certaines de ses nouveautés soient déjà disponibles sur votre appareil Samsung, Huawei, Xiaomi, Sony ou HTC.

Ne pas oublier Treble, Android Go et One

Mentionnons également l’initiative Treble, ainsi qu’Android Oreo Go Edition adapté aux plus modestes configurations ou encore le label Android One qui sont autant de manifestations des efforts de Google pour apporter la dernière version de son OS mobile à un maximum de terminal et d’apporter régulièrement des mises à jour.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire notre édito à ce sujet, sorti suite à la WWDC de l’année dernière.

À lire sur FrAndroid : La fragmentation sous Android : pourquoi Apple se trompe de comparaison