Saurik, le développeur de Cydia, vient d’annoncer que sa boutique d’applications alternatives pour iOS ne permettra plus la vente d’applications. Un nouveau coup dur pour le jailbreak de l’iPhone.

Il y a quelques années, le jailbreak sur iOS et le root sur Android étaient monnaie courante. Avec l’amélioration de ces deux systèmes, ces « hack » permettant de personnaliser en profondeur son smartphone et/ou pour certains de récupérer des applications piratées se raréfient. Il reste néanmoins un certain nombre d’irréductibles qui continuent encore et toujours à se pencher sur ces solutions pour rendre leur expérience unique.

Pour l’iPhone, l’iPod et l’iPad, une grande partie de l’intérêt du jailbreak repose sur Cydia, la boutique d’applications alternatives développée par Jay Freeman, plus connu sous le pseudonyme de Saurik. Ce dernier s’est cependant fendu d’un message sur Reddit pour annoncer de mauvaises nouvelles.

Cydia, règne du gratuit

En effet, une faille de sécurité dans Cydia permettait à une personne tierce d’utiliser votre compte PayPal pour réaliser des achats sur le store. Le développeur tient néanmoins à rassurer sa communauté en précisant qu’il ne s’agit pas d’une fuite d’informations et que les utilisateurs qui ne sont pas actuellement identifiés ne risquent absolument rien.

Toutefois, cela a poussé Jay Freeman à couper définitivement les achats sur Cydia. À partir de maintenant, il est donc impossible d’effectuer un achat sur la plateforme et seules les applications gratuites peuvent donc être obtenues. Précisons tout de même que les dépôts restent actifs et que les applications déjà achetées restent accessibles au téléchargement. Sans nouvelles ventes possibles, on peut néanmoins imaginer que leurs développeurs ne les maintiendront pas très longtemps à jour.

Une question de coût

Saurik explique par ailleurs qu’il envisageait déjà de fermer complètement Cydia d’ici la fin de l’année en raison du coût d’entretien de la plateforme. Celle-ci génère en effet plus terabytes de bande passante par mois pour les dépôts archivés, payés entièrement de la poche de Saurik.

Le fait de couper la possibilité d’acheter des applications devrait permettre au développeur de réduire un peu ces coûts, notamment pour le développement de la sécurité que cela impose, mais ce n’est toutefois pas suffisant.

La fin d’une ère

Cydia est donc sur le déclin et on peut imaginer une fin prochaine du service. Saurik promet de revenir plus en détail sur ce point dans le courant de la semaine.

Si le store alternatif ferme ses portes, ce serait un énorme coup dur pour le principe même du jailbreak, qui perdrait son essentielle raison d’être. C’est clairement une page historique qui se tourne pour iOS et on ne peut que tirer notre chapeau à Saurik pour avoir maintenu Cydia à flot aussi longtemps.