Selon un nouveau rapport de ET News, Samsung aurait envoyé des échantillons d’écrans pliables à Apple et Google afin de leur permettre d’établir leur intérêt pour la nouvelle technologie. Pour Samsung, c’est avant tout l’occasion de convaincre.

Au sortir du Mobile World Congress 2019, la discussion générale est prise par l’avènement des smartphones pliables. Le Samsung Galaxy Fold et le Huawei Mate X s’affrontent pour la conquête de l’imaginaire populaire, en attendant que d’autres smartphones viennent occuper ce nouveau segment.

Alors que l’on se demande si Apple suivra le pas, on sait au moins que Google aide à les concevoir côté logiciel. Les deux seront-ils à même de sortir leurs propres smartphones pliables d’ici la fin de l’année ?

Apple et Google ont des écrans Samsung pliables à disposition

En tout cas, ils ont les moyens de l’imaginer. Nous apprenons par le biais de ET News que Samsung aurait déjà envoyé des échantillons de ses écrans pliables aux deux constructeurs phares de l’industrie. Il s’agirait d’écrans de 7,2 pouces de diagonale, soit légèrement moins (à 0,1 pouce près) que le Galaxy Fold.

Le but ? Leur permettre d’établir leur intérêt pour cette nouvelle technologie… et accessoirement tenter de ravir un futur contrat pour Samsung, bien entendu. Le constructeur coréen officie déjà sur les derniers iPhone XS et XS Max, et veut conserver sa domination sur ce terrain.

Pas d’appareils en vue pour le moment

Bien évidemment, tout cela ne permet pas d’établir qu’Apple et/ou Google travaillent à la réalisation d’un smartphone pliable. Les deux constructeurs ciblés par Samsung sont cependant deux marques cherchant à conquérir le haut de gamme, un segment sur lequel le smartphone pliable devrait faire leur premier impact.

Il y a fort à parier que comme de nombreux constructeurs, Apple et Google travaillent déjà depuis quelques années à la réalisation d’un tel produit dans leur secteur Recherche et Développement. L’arrivée des échantillons Samsung ne pourrait leur permettre que de parfaire leur formule, si tant est qu’ils en aient une à proposer dès 2019.

À lire sur FrAndroid : Notre prise en main du Huawei Mate X : inquiétudes et admiration autour du smartphone pliable