Face au Coronavirus, les Apple Store réduisent leur capacité d’accueil

Tim Cook souhaite « réduire la densité humaine » au sein de ses magasins

 

Tim Cook a fait circuler un mémo comportant de nouvelles consignes à mettre en oeuvre, notamment au sein des Apple Store. Le patron d'Apple cherche à limiter la capacité d'accueil de ses magasins, et surtout des ateliers qui s'y tiennent, tout en encourageant le travail à domicile pour certains employés.

Apple Store de Orchard Road, à Singapour/Crédit : Kharl Anthony Paica – Unsplash

Apple Store de Orchard Road, à Singapour/Crédit : Kharl Anthony Paica – Unsplash

Conçus comme des espaces communautaires pensés pour favoriser les échanges et l’organisation d’ateliers thématiques, les Apple Store sont particulièrement concernés par le Coronavirus (COVID-19). Pour tenter d’en restreindre la propagation au sein de ses magasins, mais pas seulement, Tim Cook a fait circuler la semaine dernière une note interne. Cette dernière recense une suite de mesures simples à mettre en oeuvre pour limiter les risques de transmission du virus dans les Apple Store, mais aussi entre les employés d’Apple.

Le patron du groupe y explique notamment vouloir « faire un effort majeur pour réduire la densité humaine, et assurer la sécurité des employés travaillant sur place afin qu’ils puissent travailler l’esprit tranquille », cite Bloomberg qui a consulté le document.

Apple encourage le travail à distance

Apple souhaite ainsi mettre en oeuvre de « nouvelles mesures visant à maximiser l’espace interpersonnel », lit-on, tout en continuant à « améliorer l’entretien en profondeur » des locaux… tout particulièrement ceux accueillant du public. Pour réduire la densité humaine, le géant de Cupertino prévoit de réduire la quantité de rendez-vous disponibles auprès des Genius Bar (service après-vente d’Apple), et de réduire la taille des groupes lors des ateliers et classes organisés dans les Apple Store.

Face à ce qu’il qualifie « d’événement sans précédent » et de « période délicate », Tim Cook incite en outre ses employés à « se sentir libres de travailler à distance si leur activité leur permet » pour la période du 9 au 13 mars. Ces recommandations suivent celles qui avaient déjà circulé chez Apple vendredi dernier, où les employés avaient été appelés à travailler depuis chez eux s’ils le pouvaient.

Comme l’indique Bloomberg, un haut responsable d’Apple, dont le nom n’est pas mentionné, a également encouragé les employés malades (ayant de la fièvre ou une toux) à rester chez eux jusqu’à rétablissement complet, à se laver les mains souvent et à éviter de toucher leur visage. Il a enfin été demandé aux membres du personnel ayant voyagé dans des régions sensibles de respecter scrupuleusement les consignes de quarantaine.

Les derniers articles