Epic vs Apple : « Fortnite : Sauver le monde » ne sera bientôt plus disponible sur Mac

Epic aussi visé par une enquête des autorités américaines

 

Epic et Apple ne semblent pas décidés à enterrer la hache de guerre. Le développeur annonce que le géant californien a bloqué les mises à jour de « Fortnite : Sauver le Monde » pour les utilisateurs de Mac. Le tout sur fond d’enquête contre Tencent qui détient 40 % d’Epic Games. Ambiance.

Fortnite d'Epic Games

Fortnite est le titre phare d’Epic Games

Nouveau coup dur pour les joueurs Fortnite utilisant des produits Apple. Après le bannissement du jeu d’iOS, Epic annonce que la nouvelle mise à jour de « Fortnite : Sauver le Monde » ne sera plus disponible sur les Mac dès le 23 septembre 2020. « ‘Fornite : Battle Royale’ reste accessible pour les joueurs Mac pour le moment » précise l’éditeur. Selon lui, et sans grande surprise, la faute en incombe uniquement à Apple :

Fortnite : Battle Royale reste jouable pour les utilisateurs de Mac pour le moment sur la version 13.40, mais ne recevra pas les prochaines mises à jour à cause des actions d’Apple. La dernière version de « Fortnite : Battle Royale » est disponible sur Playstation 4, Xbox One, Nintendo Switch, PC, GeForce Now et sur Android via l’application Epic Games disponible sur epicgames.com et sur le Samsung Galaxy Store.

Interrogé par AppleInsider, Epic a confirmé ces propos précisant que « la fin de ‘Fortnite : Sauver le Monde’ sur Mac est le résultat direct de la suppression du compte développeur d’Epic le 28 août dernier ».

Néanmoins, Epic pourrait distribuer ses applications Mac sans la certification d’Apple. Mais le développeur estime que l’expérience utilisateur serait moins optimale puisqu’elle nécessiterait un plus grand nombre d’actions et de mesures supplémentaires. Résultat : les joueurs restent les grands perdants de cette guerre.

Epic indirectement visé par une enquête américaine

Une mauvaise nouvelle n’arrivant jamais seule — hasard du calendrier ? — la fin de « Fortnite : Sauver le Monde » est annoncée alors que les autorités américaines lancent une enquête contre Tencent, l’entreprise qui se cache derrière WeChat, le service de messagerie le plus utilisé de Chine et récemment attaqué aux États-Unis par Donald Trump.

Mais Tencent, c’est aussi une holding détenant des parts dans plus de 300 entreprises, indique Bloomberg. Parmi elles, Epic à hauteur de 40 %. Une part non négligeable donc. Selon AppleInsider, Epic devrait donc être indirectement touché par cette enquête. Pas de quoi apaiser les tensions entre les États-Unis et la Chine.

Fortnite

Fortnite

Gratuit
Epic Games (APK, Android)

Les derniers articles