Chrome va bloquer les notifications de sites de spams plus efficacement

 

Google va bloquer plus efficacement dans Chrome les notifications abusives de sites « perturbateurs », même si vous les avez autorisées. Une façon de renforcer la sécurité du navigateur et de rattraper vos clics ratés.

Google Chrome Logo
Source : Pixabay

De nombreux sites Internet vous demandent d’autoriser l’envoi de notifications sur votre navigateur pour vous prévenir de la publication d’un nouvel article par exemple ; c’est ce que nous faisons chez Frandroid. Mais certains sites utilisent cette fonctionnalité disponible sur nombre de navigateurs pour du spam. Comme le rapporte 9to5Google, Google tente de réduire le nombre de notifications reçues par les utilisateurs sur Chrome. Pour cela, il voudrait empêcher les sites qu’il trouve « perturbateurs » de vous envoyer des notifications, même si vous les y avez autorisés.

Un changement de code observé dans Chrome

C’est par l’intermédiaire d’un changement dans le code de Chrome que l’on apprend que le navigateur « sera bientôt en mesure de révoquer automatiquement l’autorisation d’un site web d’envoyer des notifications et de bloquer toute tentative future de demander l’autorisation ».

Cela signifie que si vous avez autorisé un site à vous envoyer des notifications, même de façon involontaire, Chrome pourra bloquer l’envoi de notifications. Si aujourd’hui le navigateur vous laisse le choix pour tous les sites (mais rappelle chaque fois que ces derniers peuvent être intrusifs), cela pourrait donc ne plus être le cas à l’avenir.

9to5Google précise que « cela ne devrait pas affecter l’écrasante majorité des sites web qui envoient des notifications via Chrome aujourd’hui, uniquement ceux que Google a jugés « perturbateurs » ». Une fonction qui est en développement et qui ne sera pas déployée avant plusieurs mois.

Google choisit qui est perturbateur et qui ne l’est pas, ce qui pourrait poser problème

Ce qui est délicat ici, c’est le caractère indicatif de Google sur quel site est « perturbateur » et qui ne l’est pas. Avec Chrome, l’entreprise bloque déjà par défaut certains sites avec sa fonctionnalité de navigation sécurisée, même si l’on peut la désactiver dans les paramètres.

Google se justifie cependant en déclarant que ces notifications de spam enfreignent les règles dictées dans les conditions d’utilisateur de son service d’API. Ces dernières interdisent l’utilisation des API de Google pour envoyer toute forme de spam. Mais 9to5Google a l’œil et explique que les notifications dans Chrome ne passent pas par une API de Google, « mais par une norme web ouverte que la plupart des navigateurs prennent en charge depuis près d’une décennie ».


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles