La désactivation du Bluetooth sur Android ne désactive pas totalement le protocole. Pire, il est utilisé pour transmettre des données de localisation à Google.

À la sortie d’iOS 11 en septembre dernier, Apple a fait l’objet d’une polémique concernant la désactivation du Wi-Fi et du Bluetooth dans le Control Center. En effet, la firme a décidé avec cette nouvelle version de son système de garder activé les deux connexions sans-fil, même lorsque l’utilisateur appui sur les boutons de désactivation, pour proposer certains services tels que AirDrop ou la connexion avec l’Apple Watch.

Jusqu’à présent, Android semblait épargné, mais il semblerait que Google utilise également le Bluetooth à l’insu de l’utilisateur.

Une connexion pratique pour géolocaliser l’utilisateur

Nos confrères du site Quartz ont découvert que la désactivation du Bluetooth dans Android ne désactivait totalement la connexion sans-fil. En réalité, l’appareil continue d’utiliser le Bluetooth pour collecter des données de localisation qui sont ensuite transmises à Google. L’envoi comprend notamment la liste des appareils et périphériques Bluetooth rencontrés par l’utilisateur. Parmi ces périphériques peuvent se trouver des relais appelés « beacon » (balise en français) qui permettent une géolocalisation précise dans les bâtiments publics, tels que les supermarchés ou les musées.

Ces données peuvent par la suite être utilisées pour affiner le profil utilisateur de Google, et mieux vendre des espaces de publicité aux annonceurs.

Comment désactiver complètement ce tracking

Nos confrères expliquent que cette géolocalisation utilise trois fonctions d’Android : l’historique de localisation, le Bluetooth et la recherche Bluetooth. Lorsque l’historique de localisation est activé, un appareil sous Android transmet régulièrement des données à Google, dont la liste des appareils Bluetooth environnants.

Cet envoi fonctionne soit avec le Bluetooth soit avec la recherche Bluetooth, il suffit que l’un ou l’autre soit activé. Autrement dit, même si l’utilisateur désactive le Bluetooth, il est bien utilisé dans le cadre de la fonction « historique de localisation ».

Crédit : Quartz

Pour désactiver totalement le suivi, il faut donc à la fois désactiver le Bluetooth et désactiver la recherche Bluetooth. Une autre solution est de désactiver l’historique de localisation, mais plusieurs fonctions des applications ou d’Android peuvent ne plus fonctionner correctement. Dernière solution, basculer le mode de localisation sur « utiliser uniquement le GPS » à la place du mode haute précision, et désactiver la recherche Bluetooth.

Crédit : Quartz

Pour trouver ces paramètres, le plus simple et d’utiliser le moteur de recherche présent dans les paramètres d’Android, ils sont la plupart du temps très bien caché dans des sous-menus d’options avancées et leur emplacement différent selon le fabricant de l’appareil ou la version d’Android utilisée.

Cette nouvelle information n’est pas sans rappeler une récente affaire dans laquelle il s’avérait qu’Android collectait la position de l’utilisateur même quand la géolocalisation était désactivée.

À lire sur FrAndroid : Android collecte notre position, même quand la géolocalisation est désactivée