Un nouvel accord avec MasterCard va permettre à Google de relier les transactions effectuées avec l’efficacité de ses publicités.

Il ne faut jamais l’oublier, la première activité de Google est avant tout l’accumulation de données personnelles, permettant de créer des profils et de vendre des espaces de publicités aux annonceurs, correspondant à ces profils. Les dernières révélations de Bloomberg concernant un accord entre Google et MasterCard le montrent encore.

Une base de données à plusieurs millions de dollars

Bloomberg rapporte en effet qu’après 4 ans de négociations, impliquant entre autres les 4 sources anonymes du site, Google et MasterCard ont signé un accord à plusieurs millions de dollars portant sur les transactions et habitudes d’achat des détenteurs d’une MasterCard.

Cet accord permet à Google de mettre la main sur une manne jusque là réservée à ses concurrents comme le géant de l’e-commerce Amazon. Pour signer le deal, Google était prêt à partager une partie de ses revenus publicitaires avec MasterCard, ce que le géant n’a jamais fait jusqu’à présent.

Google ne devrait pas connaitre votre historique précis

D’après des représentants de Google interrogés sur le sujet, le service de partage des données mis en place entre Google et ses partenaires, comme MasterCard, respecterait une anonymisation des données. En d’autres termes, Google n’aurait pas un accès direct à l’historique d’achat d’une personne précise, mais serait bien capable de faire correspondre un de ses profils (un compte Google) avec un profil MasterCard (un détenteur d’une carte de paiement).

Cela permettrait au géant d’avoir une meilleure idée des habitudes d’achat de la population, ou de suivre les répercussions d’une campagne publicitaire. En d’autres termes, Google serait capable de savoir qui a cliqué sur quelle publicité, et si ce clic a conduit à un achat ou non en magasin physique ou en ligne. Jusqu’à présent, Google pouvait uniquement savoir si le client était rentré dans le magasin physique, grâce au suivi de l’utilisateur avec Google Maps, mais pas si un achat avait été effectué ou non. Ce sont évidemment des données précieuses pour les annonceurs. Pour le moment, Google n’en serait qu’à une étape d’expérimentation aux États-Unis.

Comment désactiver le suivi de Google ?

Pour désactiver ce suivi de la part de Google, le seul moyen serait pour le moment de désactiver le suivi de « l’activité sur le web et les applications » dans les paramètres du compte Google.

Google prévient que la désactivation de cette option peut nuire à l’efficacité de ses services, notamment du moteur de recherche.