Microsoft a dévoilé un certain nombre de nouveautés pour son nouveau navigateur Microsoft Edge, et notamment un bloqueur de publicité.

Lors de sa conférence Build, Microsoft a voulu illustrer ses engagements sur la vie privée avec les prochaines nouveautés de Microsoft Edge. Il s’agit bien sûr de nouveautés pour la nouvelle version du navigateur, basée sur Chromium et disponible en téléchargement.

Bloquer les publicités et les traqueurs

Cela ne fera pas plaisir à Google et Facebook, mais une prochaine version de Microsoft Edge va intégrer nativement un bloqueur de publicités et de traqueur.

Sur la page montrée en démonstration, Microsoft indique à l’utilisateur que « les sites utilisent les cookies et scripts pour stocker des données et personnaliser votre expérience » et ajoute « les traqueurs utilisent ces cookies et ces scripts pour vous afficher des publicités ciblées ».

Le navigateur proposera donc trois niveaux de blocage par défaut, et il sera possible d’ajouter les sites manuellement en liste blanche ou en liste noir, selon que l’on souhaite autoriser spécifiquement l’affichage de pub ou non.

Internet Explorer fait son retour

Internet Explorer est toujours nécessaire pour certaines entreprises qui n’ont pas mis à jour leurs sites internes. Microsoft en est conscient et va donc intégrer un « mode Internet Explorer » directement dans le nouveau Microsoft Edge. Cela prendra la forme de simples onglets dans Microsoft Edge.

Pour rappel, cette fonction était déjà proposée dans l’ancien Edge pour Windows 10. On ne sait pas encore si cette nouveauté concernera toutes les versions du nouveau Edge, qui n’est plus réservé à Windows 10. La Build a d’ailleurs été l’occasion pour Microsoft de lancer une première version Canary du navigateur pour macOS.

Microsoft Edge basé sur Google Chrome : nos images et premières impressions