Revue des tests du Microsoft Surface Duo : plus qu’à attendre la seconde génération

« Le Surface Duo est un canard boiteux. »

 

Les médias américains ont publié les premiers tests du Surface Duo, le smartphone Android à deux écrans de Microsoft. Étant donné qu'il est encore trop tôt pour vous promettre un test dans nos colonnes, nous vous proposons une revue de presse des premiers tests du Surface Duo.

Microsoft Surface Duo

Microsoft Surface Duo // Source : The Verge

Mashable débute son test par une drôle de phrase : « Le Surface Duo est un canard boiteux. ». Une expression qui signifie : Personne mal adaptée, inefficace, entreprise peu ou pas rentable. Le postulat de départ du journaliste du Mashable est que ce produit est ni un smartphone ni un ordinateur portable. C’est important, car, selon lui, la courbe d’apprentissage de ce smartphone est abrupte avec beaucoup d’erreurs, de frustrations, d’essais… car c’est un smartphone qui ne s’utilise pas comme les autres smartphones. Heureusement, on finit par dompter la bête… La question est de savoir si cela en vaut la peine.

L’absence d’écran de notifications

Le plus frustrant pour les médias américains qui ont eu la chance de tester le Surface Duo, c’est l’absence d’écran de notifications : « cela peut sembler une absence mineure de conception, mais perdre la possibilité de vérifier les notifications en un coup d’œil a en fait augmenté mes angoisses. ». Il n’en reste pas moins un bel objet, décrit comme « une pièce d’ingénierie solide et de première qualité ».

Surface Duo refermé sur une table

Surface Duo refermé sur une table // Source : TechCrunch

Pratique pour le multitâche

Quant à l’intérêt d’avoir deux écrans ? Le Surface Duo s’avère être parfait pour suivre du contenu multimédia, en particulier des live (Twitch par exemple). La vidéo est sur l’écran du haut, libérant l’écran du bas pour commenter, chatter ou faire ce que vous voulez. La magie du multitâche fait également effet pour la lecture de livres, et bien entendu sur certaines paires d’applications (le navigateur Microsoft Edge et OneNote pour prendre des notes) — beaucoup de testeurs saluent l’ingéniosité de ce raccourci qui permet de lancer deux applications à la fois. Le mode tente (ci-dessous) est également très utile pour les téléconférences ou pour suivre du contenu en vadrouille.

Le Surface Duo en mode tente

Le Surface Duo en mode tente // Source : Wall Street Journal

L’ensemble est plus petit qu’il n’y paraît, comme le fait remarquer TechCrunch : « (…) je dois admettre que le Duo était beaucoup plus petit en personne que je ne l’imaginais, pour le meilleur et pour le pire. Ceux qui recherchent une expérience de frappe plus complète devront attendre le Neo. ». Malgré tout, The Verge met en avant la largeur des écrans qui rendent impossible la manipulation à une main, même lorsque le smartphone est fermé : « Ces écrans sont également un peu plus larges que n’importe quel smartphone récent. Chacun est conçu avec un rapport hauteur / largeur de 4:3, ce qui se traduit par un appareil que vous ne pouvez pas utiliser d’une seule main, même plié en deux. ».

Android n’est pas prêt pour le Surface Duo

Pour CNET, Android est l’un des problèmes du Surface Duo : « (…) toutes les pièces Android ne sont pas prêtes pour le Microsoft Surface Duo. ». En cause, la gestion des deux écrans, les problèmes d’orientation des écrans, « le Duo était parfois tellement frustrant que je voulais arrêter de l’utiliser. ». D’après le journaliste de CNET, mêmes les applications principales de Microsoft semblent bizarres sur le Duo et trop limitatives. Un exemple ? Il est possible de faire glisser du texte entre les applications, mais pas des images. Pire encore, certaines applications ne se redimensionnent pas automatiquement, un comportement que l’on observe également sur le Galaxy Z Fold 2. Si le Duo devient un design populaire, les développeurs tiers seront, espérons-le, plus désireux de peaufiner les choses sur leurs apps.

Fonctionnement du multitâche sur le Duo

Fonctionnement du multitâche sur le Duo // Source : The Verge

Concernant la fiche technique, la majorité des testeurs nous explique que ce n’est pas son problème majeur : 128 Go de stockage — ou 256 Go — couplé à 6 Go de RAM, un processeur Snapdragon 855 et une capacité de batterie de 3577 mAh. Enfin… la caméra est une exception à la règle. La seule caméra de 11 mégapixels (f/2.0) se trouve au-dessus de l’écran droit et est à la fois votre caméra principale et votre caméra selfie. C’est malheureusement une caméra beaucoup trop juste, bien au-dessous de ce que l’on peut obtenir avec les autres smartphones du moment.

Enfin, notons tout de même que deux testeurs, en particulier celui de CNet, ont remarqué que le Qualcomm Snapdragon 855 et 6 Go de RAM semblent insuffisants pour les deux écrans haute définition. L’absence de 5G est également très remarquée aux États-Unis où le réseau de nouvelle génération commence à être déployé dans de nombreuses grandes villes.

Il semble important d’attendre la seconde génération de ce smartphone

Face à ce constat, il semble important d’attendre la seconde génération de ce smartphone. L’absence de 5G, la caméra très légère, l’absence d’écran de notifications et de résistance à l’eau… CNet le précise assez justement, « c’est une expérience de première génération, et ça se voit. ». Mashable est plus optimiste pour la suite : « cet appareil Android à double écran est loin d’être parfait, mais c’est un excellent point de départ pour ce qui est à venir ». The Verge est persuadé que Microsoft a la version la plus claire de ce qu’est le futur de l’informatique mobile : « le Duo a un tas de bonnes idées, mais l’exécution est mauvaise par endroits (…) Mais comme la première Surface, il y a des lueurs de vision et de potentiel dans le Surface Duo. Microsoft a la vision la plus claire et la plus forte d’une nouvelle direction dans l’informatique mobile (…) ».

Les derniers articles

  • Apple Watch : comment créer et partager vos cadrans ?

    Apple

    Apple Watch : comment créer et partager vos cadrans ?

    27 septembre 202027/09/2020 • 16:00

  • Test du Fairphone 3+ : le Fairphone 3.1
    6 /10

    Fairphone

    Test du Fairphone 3+ : le Fairphone 3.1

    27 septembre 202027/09/2020 • 14:00