L’intemporel Nokia 3310 reviendrait avec une connectivité actualisée, suite de l’itération 2017.

Il faut croire que la légende ne meurt jamais. L’increvable Nokia 3310, ressuscité en 2017 avec une version 3G dotée d’un écran couleur et d’un meilleur OS (Feature OS/s30+), va faire un second retour l’année prochaine.

L’information avait déjà filtré en début de mois, lorsque le Nokia 6 (2018) est apparu dans les fichiers de la TENAA. Encore une fois, l’organisme chinois de certification vient d’apporter du crédit quant à la fournée de terminaux qui viendront fournir la nouvelle gamme de HMD, par le biais d’une référence TA-1077 pointant vers l’iconique 3310 « 2018 ».

Quelques changements

Le design reste inchangé par rapport à la dernière itération en date – à part une légère augmentation sur les dimensions (117 x 52,4 x 13,35 mm contre 115,6 x 51 x 12,8 mm), mais quelques petites modifications élémentaires sont à souligner, comme un système d’exploitation au goût du jour : celui-ci adopterait YunOS, logiciel développé par Aliyun, l’une des filiales du géant chinois Alibaba. Il permet de lancer des apps maison, mais aussi d’émuler les paquets Android (grâce à une couche de compatibilité AOSP). On pourrait donc voir des outils incontournables comme la solution de messagerie WhatsApp fonctionner sur ce feature phone désormais un peu plus intelligent.

Résolument moderne, le nouveau Nokia 3310 s’équiperait des bandes manquantes pour fonctionner pleinement sur le réseau 4G et ainsi rester opérationnel au fil du temps. Sachant que le tarif du modèle 2017 a été fixé à 69,90 euros, cette upgrade 4G devrait être légèrement plus onéreuse, sans nécessairement approcher la barre symbolique des 100 euros. Cet appareil est attendu pour très bientôt, comme les autres terminaux du cru 2018.