OnePlus 10 Pro : pour une fois ce sont les US qui ont une version moins bonne

Orge en Sumérien

 

OnePlus vient d'annoncer que le OnePlus 10 Pro ne serait pas aussi bon aux États-Unis que dans le reste du monde. Pour une fois que c'est dans ce sens là...

OnePlus 10 Pro par MKBHD
OnePlus 10 Pro // Source : Capture de la vidéo de MKBHD

Habituellement, l’Europe est le marché le moins bien loti lorsqu’il s’agit de produits high-tech. Pour les smartphones, on a souvent vu des constructeurs comme Google proposer moins de coloris différents et Samsung nous réserve ses puces Exynos, très critiquées depuis plusieurs années par rapport à leur équivalent Snapdragon. Mais pour une fois, OnePlus rééquilibre un peu les choses puisque ce sont les États-Unis qui ont droit à une version castrée du OnePlus 10 Pro.

Une charge rapide… moins rapide

Sur les forums de OnePlus, un porte-parole de la marque s’est exprimé pour indiquer qu’en Amérique du Nord, la charge rapide du OnePlus 10 Pro est limitée à 65 Watts, tout comme le OnePlus 9 Pro. Pourtant, le SuperVooc de cette génération est capable de monter jusqu’à 80 Watts dans les autres pays, permettant une recharge de 1 à 100 % en seulement 32 minutes pour sa batterie de 5000 mAh.

Les raisons de cette limitation ? L’installation électrique aux États-Unis.

Alors que le réseau d’électricité domestique européen propose une tension efficace nominale comprise en 220 et 240 Volts, le réseau en Amérique du Nord est de 110 ou 120 Volts. Or, l’adaptateur secteur SuperVooc 80 W du OnePlus 10 Pro ne supporte pas le courant à 110 ou 120 Volts. Il devra donc se contenter de l’ancien 65 W. Pour le moment, OnePlus n’a pas précisé combien de temps il faut pour recharger complètement la batterie du OnePlus 10 Pro avec un chargeur de 65 W.

Comme quoi, les contraintes géographiques (norme réseau, lois restrictives…) ne touchent pas que l’Europe.

Nous avons pris en main le OnePlus 10 Pro au MWC 2022. Nous vous livrons ainsi quelques impressions sur le smartphone avant son lancement en Europe dans les semaines qui viennent.
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles