Le Pocophone F1 est sorti et est rapidement devenu l’un des meilleurs rapports qualité/prix du marché. Malgré tout, il a une grosse faiblesse : il ne dispose pas de la certification Widevine L1, qui permet la lecture des contenus de Netflix et consorts en HD. La firme travaille à la résolution de ce problème.

En des temps anciens, OnePlus arrivait à proposer la meilleure fiche technique du marché pour environ 300 euros. Depuis, les temps ont changé et l’ambition du constructeur a évolué.

Un nouvel acteur a pris sa place cette année : Poco, lancé par Xiaomi. Avec le Pocophone F1, il a réussi à faire ce que OnePlus a abandonné, devenant de facto le meilleur rapport performances/prix disponible actuellement. Mais cela ne s’est pas fait sans quelques sacrifices.

Widevine L1 arrive sur le Pocophone F1

On apprenait après sa sortie qu’il ne disposait pas de la certification Widevine L1, le DRM Android permettant la lecture de contenu en HD sur les services de VOD comme Netflix, Amazon Prime ou encore MyCanal. Cette certification devant être appliquée matériellement, dans les usines, il semblait qu’il n’y avait aucun espoir de voir la situation évoluer.

Pourtant, les forums officiels MIUI indiquent désormais que l’équipe travaille — en partenariat avec Google et Qualcomm – sur une solution qui permettrait d’avoir Widevine L1 sur le Pocophone F1 après la sortie effective du smartphone. L’équipe de développement annonce même qu’une bêta devrait être disponible d’ici la fin de l’année sur le smartphone.

Comment est-ce possible ?

Mais comment ? La plupart des smartphones ayant rencontré ce problème auparavant n’ont guère eu le droit à une solution aussi facile qu’une mise à jour logicielle. Pour certains, il aura même fallu renvoyer le smartphone au constructeur.

Il se pourrait que Google ait mis de l’eau dans son vin entre temps, reconnaissant que la HD devenait primordiale même pour l’entrée et le milieu de gamme sur ces services. Ou alors, le SoC Snapdragon 845 utilisé par Poco sur ce modèle peut facilement être certifié même à distance, mais cela paraît étrange.

Dans tous les cas, si cela s’avère, le Pocophone F1 pourrait créer un précédent qui rendrait la certification Widevine L1 bien plus facile à atteindre pour les smartphones plus accessibles financièrement. On l’espère tout du moins.