Qualcomm vient de dévoiler le QTM052. Une puce qui permettra aux appareils électroniques de se connecter aux antennes-relais 5G sur les bandes mmWave.

La puce QTM052, le modem X50 et un penny

Dans le composant illustré ci-dessus, qui répond au doux nom de QTM052 et plus petit qu’une pièce d’un cent de dollar américain (un penny), se trouvent quatre antennes différentes. Ces antennes sont réservées à la 5G et elles fonctionnent avec le modem Snapdragon X50, le premier modem 5G de Qualcomm.

La puce QTM052 sera proposée aux fabricants de smartphones dès 2019, elle sera intégrée dans les bordures des appareils connectés. D’ailleurs, le modem de Snapdragon X50 sera capable de prendre en charge 4 puces QTM052 pour un total de 16 antennes. Ces antennes se connecteront aux antennes-relais 5G sur les bandes d’ondes millimétriques.

Des antennes pour les bandes d’ondes millimétriques (mmWave)

Comme nous l’avons évoqué dans de nombreux dossiers, l’arrivée de la 5G sera liée au développement de la 5G NR. C’est une nouvelle interface aérienne, celle que l’on appelle New Radio ou NR. Cette nouvelle technologie d’accès radio est nécessaire à la 5G : elle doit être suffisamment flexible pour prendre en charge une gamme beaucoup plus large de bandes de fréquences allant de moins de 6 GHz à des bandes d’ondes millimétriques (mmWave) allant jusqu’à 100 GHz.

À lire sur FrAndroid : Réseau 5G : tout ce qui va changer, quels usages et pourquoi la technologie est importante