Samsung Galaxy S24 : on en sait plus sur l’Exynos 2400, et il s’agirait d’un monstre

10 coeurs CPU contre 8 chez la concurrence

 

Une fuite chinoise nous éclaire sur les principales spécifications techniques du futur processeur Exynos 2400. En développement chez Samsung, ce dernier devrait notamment équiper les futurs Galaxy S24.

Samsung prépare son Exynos 2400, qui pourrait être redoutable // Source : Samsung

Nous n’en verrons vraisemblablement pas la couleur tout de suite, mais l’Exynos 2400 s’avère en tout cas prometteur. Un post partagé sur la mouture chinoise d’Antutu nous permet en effet d’avoir un premier aperçu des spécifications techniques de la prochaine puce mobile de Samsung, qui devrait équiper une partie des futurs Galaxy S24.

Contrairement aux actuels S23 (équipés uniquement de processeurs Snapdragon 8 Gen 2), les prochains flagships de Samsung pourraient en effet revenir à une configuration différente d’un continent à l’autre. L’Exynos 2400 équiperait ainsi les modèles distribués en Europe, en Afrique et dans certains pays d’Asie, tandis que le Qualcomm Snapdragon 8 Gen 3 serait de son côté privilégié pour les appareils vendus aux États-Unis, en Corée ou encore sur le marché chinois.

Samsung Exynos 2400, à quoi s’attendre ?

Quoi qu’il en soit, on apprend cette semaine que l’Exynos 2400 en aurait sous le pied. Gravé en 4 nm par Samsung Foundry, le nouveau SoC du géant coréen pourrait notamment compter sur un total de 10 cœurs CPU (regroupant un cœur Cortex-X4 cadencé à 3,1 GHz, deux cœurs Cortex-A720 cadencés à 2,9 GHz, trois cœurs Cortex-A720 à 2,6 GHz, et enfin quatre cœurs Cortex-A520 CPU à 1,8 GHz). Pour comparaison, le Snapdragon 8 Gen 3 devrait pour sa part totaliser 8 cœurs CPU « seulement » (regroupant un cœur Cortex-X4, cinq cœurs Cortex-A720 et deux cœurs Cortex-A520).

Les deux puces seraient par contre toutes les deux compatibles uniquement avec les applications 64-bit, ce qui les empêcherait de lancer nativement les anciennes applications 32-bit, note SamMobile.

Pour le reste, l’Exynos 2400 prendrait en charge le standard UFS 4.0 et la mémoire vive en LPDDR5X avec une bande passante de 8,5 Gbps. La puce intégrerait par ailleurs un ISP (Image Signal Processor) capable de gérer la capture vidéo en 8K à 60 FPS, ainsi que les capteurs photo 320 Mpx.

Sur le plan GPU aussi, Samsung aurait placé les curseurs assez haut pour son futur Exynos 2400. Le SoC disposerait ainsi d’une partie graphique Xclipse 940 offrant jusqu’à 12 cœurs GPU RDNA2, soit deux fois plus que l’Exynos 2200 et son Xclipse 920. Avec cette nouvelle configuration, la puce rattraperait une partie de son retard sur le plan graphique et pourrait délivrer des performances équivalentes à celles de l’actuel Snapdragon 8 Gen 2 sur ce terrain. Notons toutefois qu’on ignore les fréquences appliquées à ces cœurs. Avec des fréquences élevées, cette partie graphique intégrée à l’Exynos 2400 pourrait délivrer un niveau de puissance encore plus important.

L’Exynos 2400 profiterait enfin de meilleures capacités en IA et d’un modem Exynos 5300, intégré lui aussi, permettant une connexion 5G allant jusqu’à 10 Gbps en liaison descendante et jusqu’à 3,87 Gbps en liaison montante. On y trouverait également un support de la 5G mmWave et sub-6GHz. Plus intéressant peut-être, cette puce dans la puce serait également capable d’offrir une connectivité satellite bidirectionnelle pour les appels d’urgence et l’envoi de SMS lorsqu’il n’y a pas de réseau cellulaire. Une fonctionnalité évoquée par la rumeur depuis déjà quelques mois.


Chaque matin, WhatsApp s’anime avec les dernières nouvelles tech. Rejoignez notre canal Frandroid pour ne rien manquer !

Les derniers articles