Samsung : vers un service par satellite plus avancé que celui d’Apple

Une fonctionnalité clé pour le futur Galaxy S24 ?

 

Quelques mois après le lancement chez Apple des messages d’urgence par satellite avec l’iPhone 14, Samsung serait en passe de finaliser sa propre version de cette fonctionnalité… mais avec un bel avantage sur le plan technologique.

Une enseigne Samsung à Milan, pour illustration // Source : Babak Habibi sur Unsplash

Coiffé sur le poteau par Apple en termes de timing, Samsung semble en passe de l’emporter sur le perfectionnement technologique. Alors que Qualcomm travaille déjà sur une fonctionnalité de communication par satellite plus avancée que celle d’Apple, on apprend que Samsung est théoriquement prêt à lancer la sienne. À défaut d’avoir pu l’installer sur son Galaxy S23, la marque a présenté un nouveau modem standardisé 5G NTN (réseau non terrestre). Comme le rapporte Engadget, ce dernier permet une communication bidirectionnelle entre un smartphone d’un côté et les satellites de l’autre.

Attendue à bord des futures puces Exynos, cette technologie devrait permettre aux utilisateurs d’émettre et de prendre des appels, d’envoyer et recevoir des messages texte, mais aussi des données, sans avoir besoin d’une quelconque connexion au réseau cellulaire. Comme chez Apple, l’idée sera dans un premier temps d’offrir aux utilisateurs une solution pour communiquer en cas d’urgence depuis des zones reculées, peu ou pas couverte par le réseau mobile (montagne, désert, mer…).

Samsung aurait de la suite dans les idées

Cela étant, Samsung pourrait utiliser sa technologie comme base pour d’autres projets. Elle est en premier lieu conforme aux normes du projet de partenariat de troisième génération (3GPP Release 17). Cette conformité lui offre une compatibilité avec les services de communication traditionnels issus d’autres fabricants de puces, de smartphones ou d’entreprises télécoms tierces, souligne Engadget.

Source : Samsung

On apprend par ailleurs que cette technologie 5G NTN pourrait par la suite être utilisée en vue de transmettre des photos haute définition, et même des vidéos, en plus des textes et des appels évoqués plus haut. Avec elle, Samsung veut aussi poser certains jalons pour le déploiement de la 6G… qui n’arrivera toutefois pas avant 2030, au mieux. Notons par ailleurs que la firme a déjà testé ces fonctionnalités à l’aide d’un modem Exynos 5300 permettant de calculer avec « précision la position des satellites et minimiser les décalages de fréquence causés par le Doppler », lit-on.

À ce stade, on ignore toutefois quand Samsung lancera sa technologie 5G NTN sur l’un de ses smartphones. Pour l’instant, la marque semble considérer que le timing n’est pas encore propice à une introduction auprès du grand public. Peut-être que le Galaxy S24, attendu l’année prochaine, sera l’heureux élu, Samsung étant désormais fin prêt sur le plan technique.


Envie de retrouver les meilleurs articles de Frandroid sur Google News ? Vous pouvez suivre Frandroid sur Google News en un clic.