Galaxy S25 : son processeur est désormais beaucoup moins mystérieux

Un rival probant face au Snapdragon 8 Gen 4 ?

 

Samsung a dévoilé certains des premiers détails techniques de son futur processeur mobile. Celui qui portera vraisemblablement le nom d'Exynos 2500, sera basé sur la gravure en 3 nm de Samsung Foundry, et intégrera selon toute logique les futurs Galaxy S25.

Des puces Samsung Exynos
Des puces Samsung Exynos // Source : Frandroid

Samsung a annoncé son tout premier processeur mobile basé sur la gravure en 3 nm de sa propre filiale Samsung Foundry. Cette annonce suggère que la firme a totalement achevé la conception de ce processeur, et qu’il est désormais prêt pour entrer dans sa phase de production en masse. Il y a fort à parier que cette nouvelle puce portera le nom d’Exynos 2500 et qu’elle se frayera un chemin sur les futurs Samsung Galaxy S25, attendus en début d’année prochaine.

NotebookCheck estime par ailleurs qu’elle s’appuiera plus précisément sur la seconde génération de gravure en 3 nm de Samsung Foundry (surnommée 3GAP), mais de notre côté nous penchons plutôt pour une puce gravée en 3 nm SF3. Un procédé dont nous vous parlions il y a quelques mois et que l’on devrait également trouver sur le SoC de la futur Galaxy Watch 7.

Le logiciel au service des fréquences…

On apprend quoi qu’il en soit que Samsung a tiré parti pour ce nouveau SoC de la suite logicielle de Synopsys. Une nouveauté beaucoup moins anodine qu’on pourrait le penser, car les solutions logicielles de l’entreprise, basées en bonne partie sur l’IA, ont aidé Samsung à augmenter de 300 MHz la fréquence de certains coeurs de ce nouveau SoC, tout en annonçant une réduction de 10 % de leur consommation d’énergie.

Cette particularité pourrait notamment permettre au coeur « premium » Cortex-X5, intégré à cet Exynos 2500, d’opérer à un maximum de 3,6 GHz. Une fréquence particulièrement élevée que le futur MediaTek Dimension 9400 pourrait ne pas être en mesure d’égaler.

En face, le Snapdragon 8 Gen 4 garderait toutefois un avantage majeur, avec des fréquences qui tutoieraient cette fois les 4,0 GHz. Selon toute logique Qualcomm et sa puce de nouvelle génération conserveraient donc l’avantage sur le plan des performances, du moins en l’attente d’informations complémentaires relatives au futur processeur A18 Pro d’Apple… dont on ignore pour l’instant les fréquences précises.

Selon toute vraisemblance, ce dernier devrait être une nouvelle fois le principal concurrent du Snapdragon 8 Gen 4, n’en déplaise à Samsung et son Exynos 2500, prometteur au demeurant.


Pour ne rater aucun bon plan, rejoignez notre nouveau channel WhatsApp Frandroid Bons Plans, garanti sans spam !

Les derniers articles